Magazine Cinéma

Ma mémoire assassine - Young-Ha Kim

Par L'épicière

Résumé

mémoire assassine Young-HaUn ex-tueur en série décide de reprendre du service. Seul problème : il a soixante-douze ans et vient d'apprendre qu'il est atteint de la maladie d'Alzheimer.
Sous ses dehors de vieillard inoffensif s'adonnant à ses heures perdues à la poésie et la philosophie, se cache un redoutable meurtrier qui a assassiné sans remords des dizaines de personnes. Aujourd'hui il repart en chasse alors que rôde autour de sa maison un homme qui menace de s'en prendre à sa fille adoptive bien-aimée.
S'engage alors une course contre la montre : tuer avant d oublier qui il est, avant que la maladie n'ait raison de lui, qu'il ne devienne prisonnier d'un temps sans passé ni futur.
Un étrange roman d'humour noir dont l'héroïne n est autre que la mémoire qui se dérobe et brouille les pistes. Et un suspense au dénouement stupéfiant, car derrière une histoire peut s'en cacher une autre dont le lecteur découvre qu'il n'a jamais eu les clés, précisément parce que le narrateur les avait oubliées.

Mon avis

Cette lecture est en demi-teinte. Si je ne peux que saluer la plume de l'auteur, l'enquête de départ est ma foi bien plate pour réellement avoir un intérêt au-delà de l'écriture.
En effet, l'auteur parvient avec énormément de talent à nous donner l'impression de perdre la mémoire, d'être égaré dans l'espace-temps, en même temps que son personnage principal. En cela, le texte est une énorme réussite. Comment garder un but, comment se souvenir de ses objectifs quand on est destiné à oublier jusqu'à son nom? C'est un magnifique combat entre le personnage et lui-même, entre la réalité, la mémoire du futur et les souvenirs flous. Et un travail d'écriture impressionnant pour parvenir à retranscrire les différentes étapes de la dégénérescence de la mémoire.  Pour cela, cela vaut le coup de le lire.
En ce qui concerne l'aspect roman policier, je ne suis peut-être pas la mieux placer pour en parler puisque c'est un genre que je n'apprécie pas particulièrement, c'est ma foi très classique. Malgré les flash-backs, malgré tout le travail stylistique, je n'ai pas pu m'empêcher de trouver l'enquête inintéressante. J'ai eu envie de connaître le destin du personnage, mais finalement, tout ce qui tourne au tour du serial killer, de la police, enlevez la perte de mémoire, et il n'y a plus rien d'original.
Pas une lecture à éviter, mais pas non plus quelque chose qui marquera ma mémoire. En revanche, je lirais avec plaisir d'autres romans de l'auteur, Fleur noire ou Quiz Show qui me paraissent par exemple très intéressants!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


L'épicière 292 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte