Magazine Cinéma

Essential killing - 0/10

Par Aelezig

z01

Un film de Jerzy Skolimowski (2011 - Pologne, Irlande, France, Norvège, Hongrie) avec Vincent Gallo.

Nul.

L'histoire : Guerre d'Afghanistan. Un moudjahidin est capturé par les Ricains. Mais il réussit à s'échapper et se retrouve dans une forêt enneigée. Et il crapahute, et il crapahute...

Mon avis : Flûte et reflûte. Moi qui comptais sur le Studio les Bons Tuyaux, en y choisissant que les films notés minimum trois étoiles... pour le moment, ce n'est pas du tout concluant ! Prix d'interprétation pour Vincent Gallo et prix du Jury à la Mostra 2010. Ca pouvait le faire, pourtant, non ?

Ben pas pour moi. Franchement, je mets au défi les cinéphiles de me donner de solides arguments pour justifier leur intérêt. Un mec en cavale dans la neige. Qui essaie de survivre. Koh Lanta version grand nord. Et puis attribuer un prix à un gars dont on ne voit quasiment jamais le visage vu qu'il a barbe et gros bonnet... et qui ne parle pas vu qu'il est tout seul.. c'est, comment dire, conceptuel. On a arrêté au bout de trois quarts d'heure... Il paraît qu'Emmanuelle Seigner joue dans le film ; j'aurais bien aimé la voir. Peut-être que l'histoire commençait là... Mais on n'a pas tenu le coup.

z02

Ca me saoûle de voir des daubes ! Peut-être devrais-je arrêter le ciné post-80. Ou bien me mettre aux séries.  

Du coup, j'ai vu qu'il y avait Winter Sleep qui passait sur Canal, j'ai renoncé à l'enregistrer. 3 heures sous la neige. Palme d'Or à Cannes. Ca fait trop peur...

Les critiques sont au septième ciel, et franchement c'est à mourir de rire. Ils vont chercher des trucs au fin fond du cosmos, ou bien ils fument la moquette, je ne vois pas d'autres explications. J'avais dit que je ne le ferais plus, mais je ne peux m'empêcher de vous donner un petit florilège : "un geste de haute rage artistique et une vocifération humaine" ; "magnifique épure, poignant mystère" ; "marqué du sceau de l'exigence visuelle et questionnant constamment les limites du spectateur" ; "impressionnante expérience sensorielle" ; "la prouesse de Vincent Gallo est hallucinante" ; etc. etc.

Pendant ce temps-là, les spectateurs eux... ont quasiment tous détesté.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines