Magazine Santé

VISION: 2 yeux, 1 image, mais comment le cerveau fait sa synthèse? – Current Biology

Publié le 21 septembre 2015 par Santelog @santelog

VISION: 2 yeux, 1 image, mais comment le cerveau fait sa synthèse? – Current Biology2 yeux, 2 streamings du monde dans le cerveau et pourtant, au final, une seule image. Ces chercheurs de l’Université du Wisconsin-Madison identifient le point auquel le cerveau unit cette double vision pour nous apporter une image cyclopéenne du monde. Une combinaison précieuse et bien plus utile, car  » Avec un œil fermé, attraper une balle devient plus difficile « . La compréhension de ce processus présenté dans la revue Current Biology, va, en pratique clinique, contribuer à mieux traiter des troubles de la vision comme l’amblyopie.

Le Pr Bas Rokers, professeur de psychologie à l’Université du Wisconsin-Madison explique que c’est bien l’information intégrée qui nous indique en fin de compte la forme et l’emplacement des choses et nous permet de comprendre notre environnement. En utilisant une technique de scanner du cerveau de pointe, son équipe a pu identifier le point où le cerveau humain accomplit cette synthèse des 2 images. Un point qui se situe très tôt dans le traitement de l’image dans le cortex visuel.

1.   Dans une première zone, un groupe de neurones dans le cortex visuel ou cortex strié, gère les 2 streamings d’images venant de nos yeux,

2.   Ce groupe de neurones transmet ces données à une seconde zone du cortex pour construire une seule image  » de synthèse « .

3.   Enfin, dans une 3è zone, le cerveau apporte de la profondeur et du relief à l’image.

Cette découverte est issue de l’observation sous IRM fonctionnelle du cerveau de participants invités, face à un prisme, à scruter avec chaque œil une image différente. Le cerveau traite les deux images comme toute paire normale d’images et les réunit au centre du champ de vision. L’IRM permet d’identifier les différentes signatures d’activité cérébrale pour chaque image et de comparer l’activité cérébrale lorsque les images sont présentées à chaque œil séparément ou aux 2 yeux simultanément.

Des données importantes pour le traitement de l’amblyopie, la cause la plus fréquente de problèmes de vision chez les enfants. Dans ce trouble, l’oeil dominant envoie des signaux plus forts que l’oeil paresseux (Visuel ci-contre). En se concentrant sur les zones identifiées du cerveau et en regardant l’évolution de la représentation venant de l’œil dominant, les cliniciens pourront mieux suivre les progrès du traitement.

Source: Current Biology July 2, 2015 DOI: 10.1016/j.cub.2015.06.003 Transformation from a Retinal to a Cyclopean Representation in Human Visual Cortex

VISION: 2 yeux, 1 image, mais comment le cerveau fait sa synthèse? – Current Biology
Plus surl’Amblyopie (Visuel NEI)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 62405 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine