Magazine High tech

Les 10 situations quotidiennes qui ne me font pas rire du tout

Publié le 21 septembre 2015 par Julia @dj0uli0u
Les 10 situations quotidiennes qui ne me font pas rire du tout

Cela faisait presque longtemps que je n'avais pas râlé sur le blog ! J'ai survécu à la rentrée, j'ai survécu au changement de température qui bousille notre moral, j'ai survécu à l'arrivée de mes 25 ans... Par contre, au quotidien, j'ai du mal à encaisser certaines situations. Peut-être allez-vous vous reconnaître pour quelques unes héhé. Dites-le, je me sentirai terriblement moins seule !

renverser mon café de 8h30. Le classique ! La machine a café fonctionne, le café est chaud dans ma tasse, je rajoute un sucre : tout s'enchaine à merveille. Jusqu'au moment ou un de mes membres est défaillant : la main, le coude ou le bras dans sa totalité vient percuter ma tasse brûlante. Tout est par terre, et avec le sucre ça colle. Bien ouej !

manquer de feuilles. Je suis en période d'économies, alors je fume des cigarettes roulées pour fumer moins et surtout dépenser moins. Pour rouler une cigarette il faut : du tabac (c'est mieux), des feuilles et des filtres. Sauf que lorsqu'il te manque un élément de la chaine, ça fonctionne moins bien. Surtout les feuilles.

Les 10 situations quotidiennes qui ne me font pas rire du tout

6. ne plus avoir de batterie. Mon iPhone est le prolongement de ma main, atteindre du syndrome FOMO, vous êtes au courant. En soit, ne plus avoir de batterie n'est pas la fin du monde, même s'il me coupe quand même complètement de mon job. Mais alors être à 1%, recevoir un texto ou un appel attendu depuis longtemps, et voir son téléphone s'éteindre sous mes yeux... c'est éprouvant.

7. mourir bêtement dans un jeu vidéo. Ou la frustration ultime ! Tu te dis que tu vas jouer un petit moment pour te détendre, t'amuser tranquille. Et /POUF/ t'es mort. Ça marche pour beaucoup : mourir dans Don't Starve, ne plus avoir de vies dans Candy Crush, perdre contre ses potes dans QuizUp...

8. être en rupture de chocolat. Le cliché de la liste, la drogue du cacao.

ne pas arriver à dormir. 1h du matin, mon heure standard pour faire dodo, et surtout l'heure d'appliquer (une fois par semaine pas plus) Etiaxil sur mes aisselles. Vous savez le produit qui régule votre transpiration vous empêche de transpirer. Lors des premières secondes qui suivent l'application du produit, tout va bien. Cinq minutes plus tard vous agrippez votre lit (ou votre mec) pour ne pas vous gratter : ça démange tellement que vous pourriez vous scarifier les dessous de bras. Donc forcément, ça t'empêche de dormir...

Et toi, tu perds patience quand ?!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Julia 1843 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte