Magazine Culture

La Station Gallery 16, une galerie urbaine à Montréal

Publié le 23 septembre 2015 par Monsieurbenedict @misterbenedict
A la fois une galerie d'art urbain et un atelier de sérigraphie basé à Montréal, ce lieu de l'art contemporain propose de découvrir des artistes internationaux et de repousser les limites de la ville de Montréal en proposant des travaux liés à l'illustration, au design, à la culture pop, au graffiti et à l'art de la rue : bienvenue à la Station 16 !

Fondée en 2008, l'aventure de la Station 16 débuta avec l'imprimerie sérigraphique. Peu de temps après, elle a commencé à développer des tirages d'art et de travailler avec des artistes locaux de Montréal pour créer un corps d'impressions qui aura pour but de secouer la scène artistique locale. L'imprimerie et la galerie sont situées à Montréal, mais pas dans le même endroit. En 2013, la station 16 a acquis l'emplacement du 3523-27 St.Laurent à Montréal. Cet espace spécialisé dans l'art urbain a pris place dans le quartier de la " Main ", berceau montréalais, délimitant l'est et l'ouest de la ville par le boulevard Saint Laurent.

Deux œuvres murales se posent en fiers représentants de la galerie urbaine ! La première est une collaboration issue de la série " Point Blank " de Derek Blais et Peter Andrew Lusztyk. Derek Blais a une grande expérience dans le milieu de la publicité pour avoir travaillé avec de nombreuses marques connues (McDonald, Heineken, Virgin et Pepsi Co). Photographe primé de Toronto, Peter Andrew Lusztyk est un touche à tout, son oeuvre comprend la publicité, le portrait et la photographie de nature morte. Il a notamment travailler pour des clients prestigieux tels qu' Audi, Campbell, Hyundai.

Habitué de l'espace urbain montréalais, mais aussi des grandes villes mondiales (Paris, Rome, Stockholm, Londres), Stikki Peaches réalise ses œuvres en s'aidant de multiples techniques dont le collage, la peinture acrylique et la sérigraphie, tout en s'inspirant de la culture pop, de souvenirs d'enfance et de faits divers.

Dans le second espace, on découvre un panel d'artistes internationaux qui developpera immédiatement votre curiosité !

Alice Pasquini est une artiste visuelle de Rome qui travaille comme illustrateur, scénographe, et peintre. À travers son art, elle vise à démontrer les petits moments entre les personnes et leurs connexions à une autre. Elle souhaite représenter l'émotion humaine et d'explorer ces émotions à partir d'un point de vue différent. L'artiste est particulièrement intéressé à la représentation des femmes dans l'art et le désir de montrer des femmes fortes et indépendantes d'une manière qui diffère de l'image très sexuée de la féminité qui est généralement considérée dans la société.

XRAY est un artiste pop et muraliste de la Floride qui est basé à Montréal. Il a commencé comme artiste de graffiti au début des années 1990. Depuis son arrivée au Canada en 2008, il a mis l'accent sur ​​la création de sa marque unique d'œuvres d'art. Maintenant, il est surtout connu pour son côté coloré, sa découpe de bois et ses dynamiques peintures. XRAY fait référence à l'art de la publicité allant des années 1950 aux années 1990 avec des clins d'œil à la culture pop actuelle.

Côté œuvre(s) atypique(s), on peut voir les travaux du collectif CYRCLE et l'artiste Whatisadam !

Basé à Montréal, Whatisadam dépeint la faune nord-américaine d'une toute nouvelle manière. Ses affiches, inspirées de bandes-dessinées vintages, présentent des cerfs, des canards tatoués et des canettes de " sizzurp " d'érable. Ses œuvres se retrouvent dans les rues et ruelles de Montréal, New York et du Mexique.

CYRCLE, le collectif de Los Angeles mélange le passé et le présent. Ils représentent les sculptures antiques aux côtés de créations contemporaines et utilisent des symboles traditionnels dans les formes modernes. Bien qu'ils soient souvent considérés comme des street artistes. Leur travail inclut la conception, les beaux-arts et diverses collaborations.

La French Touch est fièrement representée par Kashink, 123KLAN et Le Diamantaire.

Connue à Paris, KASHINK, est très active dans le mouvement street art/graffiti tout en étant une personne atypique. Elle porte souvent une moustache, elle peint d'immenses personnages protéiformes aux yeux multiples, ou des têtes de mort à la mexicaine, le tout dans un style graphique très coloré, loin des références traditionnelles du graffiti féminin girly.

123KLAN est un crew de graffeurs fondé en 1992 par le duo Scien et Mrs Klor. Les deux comparses sévissent depuis plus de deux décennies dans la galaxie hip hop et bien au delà. Loin de se cantonner aux murs des villes avec l'aérosol, le vectoriel leur permet de se poser sur de multiples supports, tout y passe, pochette de disque, affiches, stickers, toy design, posters, skateboard, toiles, T-shirts. C'est après avoir travaillé pour les plus grandes marques de streetwear que Scien et Klor créent leur propre marque " BANDIT1SM " en 2007.

LE DIAMANTAIRE est un artiste français qui travaille principalement avec des miroirs jetés qu'il récupère. Ses miroirs taillés en forme de diamant prennent place partout dans Paris, Zurich et Barcelone.

Des oeuvres originales, ce n'est pas ce qui manque au sein de la galerie !

Eric Clement est un artiste de Montréal qui utilise les influences du pop art et de la bande dessinée. Son travail est souvent une série des images qui crée une histoire. Parfois, il y a une histoire spécifique dans son travail, mais il préfère que le spectateur crée sa propre interprétation.

Depuis plus d'une décennie, Joe Iurato a été un artiste public actif qui travaille principalement avec des pochoirs et des aérosols. Se situant quelque part entre simpliste et photo-réaliste, ses pochoirs multi-couches offrent une esthétique résolument propre et illustrative. Dans sa liste de clients, on y croise : USA Network, Adidas,Maison de Nike de Hoops, ESPN, la NBA, Sunday Night Football de NBC, Sprite USA Network, Truth.Org et Nickelodeon.

Né à Montreal, artiste autodidacte, Emmanuel Laflamme consomme avec humour l'imagerie populaire et crée des scènes fortes de sens qui mènent autant à rire qu'à réfléchir. À l'image des surréalistes, il conçoit des représentations dont l'impossibilité manifeste capte l'attention du spectateur. Il conjugue les références culturelles, il détourne les mythes anciens et modernes pour nous servir son regard sur le monde, à la fois tendre et critique.

Né à Brooklyn, l'artiste de street art DAIN exploite l'effet glamour des portraits en noir et blanc à la fois d'anciennes et d'actuelles actrices d'Hollywood en le combinant à des collages dont les contenus proviennent de journaux, de publicités et de magazines de mode.

Ricardo Cavolo est un artiste espagnol ainsi qu'un illustrateur basé à Brighton au Royaume-Uni. Rayonnant et audacieux, son art raconte des histoires, dépeignant des personnages marginaux dans des tons s'apparentant à l'art populaire de Frida Kahlo. Son style combine la culture du tatouage, l'imagerie religieuse, les thèmes nautiques et la flore Sud-Américaine, tout cela à travers des techniques et des matériaux traditionnels tels que l'aquarelle, l'encre et l'acrylique.

Né en 1986 à San José au Costa Rica, Alan Ganev est un artiste visuel, ses diverses collaborations l'ont emmené à exposer en galerie mais également au musée, son travail est exposé un peu partout autour du monde, notamment au Musée des Beaux-arts de Montréal, Costa Rica Museum of Contemporary Art et le Conseil des Arts Montréal. Ganev est passionné de muralisme et d'art public, ce qui l'amène à collaborer avec le collectif " EN MASSE " pour l'Armory Arts Week à New York ainsi que pour Art Basel à Miami. Alan Ganev fait partie du collectif de collage " WEIRD " qui expose à Lima, Quito, San Jose, New York, Montreal, et Berlin.

Les peintures, les photographies et les sérigraphies se cotoient dans un espace unique !

Quant à BOTKIN et SHANTZ DE, le premier est né à Denver dans le Colorado, il a exposé son travail aussi bien à travers le monde qu'au niveau local avec l'exposition " Big Bang " au Musée des Beaux Arts de Montréal en 2011. Son art a trouvé une place parmi de nombreuses collections privées et corporatives prestigieuses. Il vit maintenant à Montréal. Son bînome est né en Colombie-Britannique, il a étudié la peinture classique, la sculpture, le cinéma et l'électronique créative. Il vit et travaille à Montréal. On retrouve dans ses pratiques la peinture, le dessin, la sculpture, le muralisme, la photographie , les arts graphiques.

Enzo Sarto est un artiste dont le travail apparaît dans les rues à travers le monde, y compris Montréal, New York, Tel Aviv et Barcelone. Il est connu pour l'étendue et la variété de son travail, à partir autocollants humoristiques " wheatpastes ". Future Now est un ensemble de photographie où l'on aperçoit des femmes armées et des jeunes filles. La série ouvre un dialogue sur la perception de la société sur les jeunes, la violence, l'exploitation, la puissance du féminin et le coût futur de l'inégalité généralisée d'aujourd'hui.

Si vous ne craquez pas pour une œuvre exposée, n'hésitez pas à jeter un coup d'oeil sur le support de cartes personnalisées dans la dernière pièce de la galerie !

Le graphisme a sans doute trouvé son QG à Montreal !

D'autres artistes sont à découvrir comme Indie 184, Laurence Vallières, Olek, Elisabeth Montagnier, Jaz et plus.

Pour suivre la Station 16

Site web : Station 16

Facebook : Station 16


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Monsieurbenedict 2967 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte