Magazine France

Opérateur de cochon

Publié le 23 septembre 2015 par Malesherbes

Je n’ai jamais aspiré à diriger une entreprise et je m’aperçois, à l’heure de la retraite, que j’ai été bien avisé d’éviter cette fonction. Je  constate en effet que je suis tout à fait inapte à la gestion car je ne parviens pas à comprendre pourquoi les opérateurs transformant la viande de porc sont incapables d’accepter  le prix de 1,40€ le kilo demandé par les éleveurs français plutôt que celui  de 1,32€ offert par des fournisseurs étrangers.

Je suis bien conscient du fait qu’un porc découpé en morceaux est nettement moins lourd qu’un porc vif. Je comprends également que tout ce qui est ainsi obtenu n’est pas complètement commercialisable, que ces morceaux ont différentes utilisations et en conséquence des prix différents. J’entends aussi que les bouchers peuvent se trouver en présence d’invendus parfois inaptes à la consommation.

Ceci posé, je ne parviens pas à comprendre ce qui suit. À partir d’un cochon acheté à l’éleveur 1,32€ le kilo, on peut obtenir un mignon de porc qui est affiché sous emballage cellophane 9,80€ en supermarché. Encore plus fort, chez un boucher, j’ai trouvé un  autre mignon de porc à 22,6€. Je suis très curieux de savoir comment on peut aboutir à de tels coefficients multiplicateurs. Aller à l’étranger acheter de la matière première huit centimes de moins au kilo, sans se préoccuper de la qualité d’un produit réalisé avec des normes moins rigoureuses que celles en vigueur en France, c’est facile. Se moquer de ce  que, les cochons ne pouvant être conservés longtemps dans l’attente de prix meilleurs car il faut continuer à les nourrir et voir leur qualité diminuer, les éleveurs sont obligés d’accepter des prix inférieurs à ceux qui leur permettraient de vivre décemment, voire de vivre tout court, c’est aisé. Mais chercher dans les circuits, dans les procédures, ce qui permettrait d’économiser ces huit centimes qu’on refuse aux producteurs, c’est assurément plus compliqué mais à mon sens, c’est cela qui serait de  la gestion.   

Je crois avoir mal titré mon billet. Il serait plus opportun d’y permuter les deux noms.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Malesherbes 59 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte