Magazine France

#Rachline, sénateur (sic) maire extrémiste, communautariste et inhumaniste

Publié le 24 septembre 2015 par Gédécé @lesechogaucho

Il ne s’agit pas de faire davantage de bruit que cette provocation n’en mérite, au risque de sur-médiatiser quelqu’un qui ne mérite nullement de l’être au vu de ses idées détestables et « inhumanistes ».. Mais en lisant cette information, selon laquelle le sénateur-maire de Fréjus appelle à manifester aujourd’hui, jour de l’aïd, contre le projet de mosquée dans sa ville, on ne peut que déplorer le fait qu’Hollande n’ait pas tenu sa promesse quant au vote des étrangers aux élections locales. Voilà qui – sans vouloir faire l’amalgame entre étrangers et islam – aurait en effet constitué en partie un excellent pare-feu à ce genre de positionnements attentatoires aux libertés publiques et aux valeurs républicaines tellement mises à mal par la droite et l’extrême-droite sur ce sujet sensible. Je ne comprends même pas qu’on puisse laisser un élu continuer à prétendre exercer son mandat alors qu’il refuse les lois et la justice de notre pays, et qu’il est lui-même (comme son homologue de Béziers) facteur de trouble à l’ordre public, avec un tel comportement qui va à l’encontre de la nécessité de vivre ensemble. La tâche d’un élu n’est-elle pas de veiller à ce que vivent en bonne intelligence toutes les catégories d’habitants de sa commune, fussent-ils (que cela lui plaise ou pas), les musulmans ? En agissant ainsi, Rachline, comme tous ses semblables, démontre qu’il agit en communautariste, en appelant ainsi à dresser une communauté contre une autre. On a l’habitude de qualifier ainsi les tenants de la seule communauté musulmane radicale, mais les représentants d’autres communautés (les témoins de Jéhovah, les évangélistes, les chrétiens intégristes… et autres sectes) ne le sont-ils pas tout autant ? Que ne dirait-on si un maire musulman appelait à protester contre un projet d’église ? Même combat contre la même connerie. Pour des gens qui prétendent défendre la laïcité, c’est oublier le réel sens de celle-ci dans la loi, à savoir permettre à toutes les religions de coexister pacifiquement, sans prédominance d’aucune sur le fonctionnement de nos institutions publiques communes, dans lesquelles elles ne doivent pas s’immiscer. Ce que ne défend pas le FN, parti faussaire bêtement identitaire. CQFD.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 127381 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte