Magazine Info Locale

Le Grand journal de Canal Plus — en chute libre — fait la promotion du FN

Publié le 25 septembre 2015 par Gezale

La chute libre ! Ou plutôt la chute asservie ! Le Grand journal de Canal Plus est en train de boire le bouillon. Les parts de marchés diminuent sensiblement et l’animatrice principale, Maïtena Biraben commence à regretter les Maternelles, où elle excellait. Peut-être a-t-elle atteint son seuil d’incompétence ? Qui sait.
Depuis la reprise en main de Canal Plus par Bolloré, tout part en couille. Il faut dire que l’actionnaire principal de Videndi a tout fait pour planter le Grand journal cette émission longtemps emblématique et symbolique de l’esprit Canal. Les Guignols, virés et passés à la trappe, Antoine de Caunes placardisé (même s’il était discuté) les animateurs devenus des pitres à la Eldin, s’il continue comme cela, Bolloré n’aura bientôt plus comme abonnés que les fanatiques du foot et encore…quand on voit ce que les supporteurs de l’équipe de Marseille produisent comme gestes et comme mots, on se demande ce qui peut bien permettre à un téléspectateur de prendre du plaisir devant son poste de télé ou son écran d’ordinateur.
Avec 550 000 téléspectateurs en moyenne, le Grand Journal est distancé par TF1, France 2 et 3, D8, la cinq, j’en passe et des meilleures. J’en connais — les publicitaires — qui font grise mine. Et quand hier soir, j’ai entendu que Maïtena Biraben avait invité Me Dupont-Moretti, pour lui dire que le Front national était le premier parti de France et qu’il disait la vérité, j’ai pris mes jambes à mon cou et ma zapette dans la main pour aller sous d’autres contrées moins polluées et plus conformes à la vérité politique.
Le FN ne dit pas la vérité. Qu’il s’agisse de l’immigration, de l’insécurité, de l’Euro, des fermetures des frontières, de la préférence nationale…Marine Le Pen ne dit pas la vérité. Elle déclame des slogans et abuse des fantasmes suscitant la peur et le rejet. Elle surfe sur une vague irrationnelle et espère toucher le gros lot lors des élections régionales. Il est dramatique qu’une animatrice d’émission de divertissement se mette à jouer les exégètes politiques à une heure de « grande » écoute sans précaution, sans contestation, sans modération. On en viendrait à regretter Natacha Polony, c'est dire. Les arguments du FN doivent être corrigés, démontés, contredits car le FN se moque de la vérité. La rubrique « désintox » de Libération ou de l’émission 28 minutes est pleine des déclarations mensongères de la chef du FN. Mais plus c’est gros, plus ça marche. Jusqu’à quand ?
En attendant, si comme je le crois, Bolloré veut faire plaisir à Sarkozy, que Canal Plus continue comme cela. Dans un an ou dans deux, la chaîne cryptée aura perdu la majorité de ses abonnés ! Quant à sa crédibilité, n'en parlons plus.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 6433 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine