Magazine Culture

Au Panthéon, les grands hommes (et femmes) et le pendule

Par Mpbernet

foucault

Pour continuer la séquence "patrimoine" et la révérence aux anciennes gloires, un petit tour au Panthéon, qui fut naguère la basiique chrétienne fondée par Clovis (encore lui !) qui souhaitait y abriter sa sépulture et devînt nécropole républicaine en 1791.

sans-titre

PantheonPB

imagesW5YYGBK8

L'évolution de l'église initialement construite selon le voeu de Louis XV par Jacques-Germain Soufflot vers la laïcité n'a cependant pas été sans à-coups : par deux fois au cours du XIXème siècle, l'édifice redevient église avant de rester définitivement consacré aux grands hommes à l'occasion des obsèques nationales grandioses de Victor Hugo en 1885. En revanche, on reste surpris par la rémanence de l'immense croix au sommet du dôme, depuis peu déballé de sa gangue de rénovation.

pendule

En fait, il y avait des décennies que nous n'avions pas remis les pieds dans cet immense espace, pourtant si proche. Nous voulions voir remis en place le pendule de Léon Foucault (1819 - 1868) : une expérience prouvant la rotation de la terre, par cette sphère de cuivre de 28 kg suspendue le long d'un filin de 67 mètres.

L'installation mise en place pour la première fois en 1851 permet de constater le mouvement de rotation de notre planète.

On a en effet l'impression que le plan dans lequel le pendule oscille, se déplace ... Mais non, en réalité, c'est grâce au mouvement de rotation de la terre qu'il semble parcourir le cercle. Le plan du pendule, lui, est constant ... Pas évident à comprendre pour les non-scientifiques que nous sommes. 

Il convient tout de même aussi de rendre visite aux personnalités qui ont le grand honneur d'être inhumées là. Il faut descendre dans la crypte et constater l'évolution des critères de choix des élus. Les monuments sont tous identiques, d'une sobriété émouvante ... Peu de gerbes, sauf pour les grands hommes du début, un bouquet rouge et blanc pour Marie Curie.

i_004l

Encore une leçon d'histoire grâce aux panneaux d'explications. Une curiosité : Victor Schölcher, placé à côté de Jean Jaurès -  est enseveli avec son père car dans la tombe d'origine, il avait demandé à être enterré avec lui. Comme quoi, pour entrer au Panthéon ....

Un clin d'oeil aussi aux grandes compositions picturales de la nef et des transepts, dont la très célèbre image de Sainte Geneviève protègeant Paris par Puvis de Chavannes.

C'est tout de même une émotion artistique moins intense que la basilique de Saint-Denis et ses gisants.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mpbernet 50874 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte