Magazine Cinéma

Scratch de Rhonda Helms

Par Evenusia @Evenusia

scratch

Sortie VF le 18 septembre 2015

Résumé de l’éditeur:

Quand elle avait treize ans, Casey avait une famille. Le jour où son père alcoolique tire à bout portant sur sa mère et sa sœur avant de se supprimer, elle est la seule survivante. Des années plus tard, hantée par ce traumatisme, elle peine à mener une vie normale. C'est seulement lorsqu'elle est aux platines que Casey se sent bien. À la fac, elle se méfie de tout, ne baisse jamais sa garde. Il en faudra plus pour que Daniel renonce à la séduire. L'amour qu'il éprouve pour elle est sa dernière chance de se réconcilier avec le monde qui l'entoure.

L'avis d'Izabulle:

Casey est mystérieuse, asociale, torturée. .. pourquoi Daniel est attiré par elle ?
Elle ne le sait pas, ne le comprend pas. Malgré tout, elle décide de se laisser porter par ce jeune homme qui créé chez elle des émotions qu'elle n'a jamais ressenties.

Je fus emballée assez rapidement par cette romance new adult qui semblait présenter un postulat intéressant : une jeune femme au passé sombre, un mec beau et intelligent, le monde de la musique électronique avec ses danses chaudes et enivrantes...

Malgré cela, plus j’avançais dans ma lecture et plus la magie se dissipait. Le rythme que je trouvais au départ aérien et romantique est vite devenu plombant, avec des longueurs et répétitions. Casey qui était présentée comme une combattante de la vie, s'est transformée en pleurnicheuse pleine de fierté et de mauvaise foi. Je n'ai pu entrer dans les disputes du couple, qui me semblaient irréelles.
Je n'ai vraiment pas réussi à m’accrocher à Casey, je ne l'ai pas comprise, ne l'aurai pas suivie dans ses choix. Son manque de confiance en elle est logique au vu de son histoire familiale, mais pour ma part elle a fini par me déranger, m'étouffer.

Il faut également savoir qu'il n'y a aucun suspense. Je savais dès les premières pages quel était le fil conducteur et malheureusement l'auteur ne nous en détourne pas.

Il n'y a réellement qu'une seule vrai scène sexuelle, mais vraiment très belle et originale. Daniel arrive habilement à contourner le principal blocage de Casey, permettant de l'amener à lui et de partager ce beau moment intime. Il est certain que l'on ne peut retirer à l'auteur sa plume romantique et sensuelle, ce qui fait l’atout de ce livre.

Pour conclure, je suis en demie-teinte sur ce roman qui présente pas mal de petits défauts, tout en restant tout de même une lecture agréable grace à l’écriture légère et poétique de l'auteur.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Evenusia 26490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines