Magazine Cinéma

Film : Pas Un Mot (2001)

Par Ric01a

pas un mot

L’Avis De Ric01a : ♥♥♥♥

Dès les premières minutes du film, on se demande : Mais… C’est quoi cette introduction ??? Attend… J’ai mis le bon film la ???

Puis au final on se dit que bon, c’est pas grave et que l’on va laisser défiler le tout car y doit bien avoir une raison à tout cela.

Voila ce qu’en dit Wikipédia :

« Le docteur Nathan Conrad, un éminent psychiatre new-yorkais, mène une vie paisible, entouré de Aggie, son épouse, et de Jessie, son adorable fille… Jusqu’à ce qu’un collègue, le docteur Louis Sachs, lui demande, à la veille de Thanksgiving, d’examiner le cas désespéré d’une jeune fille catatonique se nommant Elizabeth Burrows. S’apprêtant à retourner dans un institut spécialisé, celle-ci semble rescapée d’événements où se mêlent violences inexpliquées et stigmates de mauvais traitements. »

Il est clairement inutile de préciser une fois de plus à quel point Michael Douglas est bon dans son rôle et surtout à quel point j’aime la voix de son doubleur. On sent tout de suite que le père de famille à une pression énorme sur le dos et qu’il doit tout faire pour sortir de l’histoire… Quand à sa femme dans le film jouer par Famke Janssen, elle à le rôle le moins fatiguant de l’histoire : Je reste allongé sur le lit avec un plâtre à la jambe… Comme quoi les femmes… Hahahaha, ça vaaaaaaaaa, me faite pas la tronche !

Alors qu’on se le dise, le film n’a clairement pas le niveau d’un : THE GAME ou d’un autre film psychologique mais… Mais… Il à tout de même quelques éléments qui joue en sa faveur et qui pousse le spectateur suffisamment vers lui pour que ce dernier s’y intéresse et soit pris à la gorge par le scénario.

Bon maintenant qu’on à parler quelques minutes du film, on va décerner une récompense à Sean Bean ! Pourquoi ??? Le mec tiens quand même jusqu’à la fin du film !!! C’est un nouveau record quand même !!! Après je ne vais pas m’attarder sur son jeu d’acteur, le méchant ça lui va bien mais pas trop non plus…

Un scénario pas inintéressant, on le voit une fois, deux fois à la limite et puis c’est tout je pense…

Ric01a


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ric01a 1741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte