Magazine Culture

Nom de code : Blackbird, tome 1 - Cours ou meurs

Par Lecoindaudrey @LeCoindAudrey
Nom de code : Blackbird, tome 1 - Cours ou meurs
V.O. : BlackbirdAuteure : Anna CareyNationnalité : AméricaineTraduction : -Editions : BayardCollection : JeunesseNombre de pages : 286 pagesDate de parution : 1er Avril 2015


"Liste des choses que je sais :


Je suis à Los Angeles
Je me suis réveillée sur les voies du métro à la station Vermont-Sunset.
Je suis une fille et j'ai de longs cheveux noirs.
J'ai un oiseau et un code (FNV02198) tatoués sur le poignet droit.
Je suis en fuite.
Des gens essaient de me tuer.
"

En partenariat avec les éditions Bayard Jeunesse, j'ai eu la chance de découvrir ce roman qui n'est vraiment pas comme les romans que j'ai pu lire jusqu'à maintenant.Le résumé donnant l'eau à la bouche, je n'ai pas mis très longtemps avant de le sortir, hors le fait que ce soit un SP et donc un livre prioritaire dans mes lectures. L'aspect du livre m'a beaucoup plus, le fond noir de la couverture, ce logo d'un Blackbird, mais surtout le bord des pages rouge vif est tout simplement attirant à souhait !Dès le premier paragraphe, nous sommes dans l'histoire, nous sommes le personnage, au sens propre. Oubliez le "Elle se réveilla fraîche comme une fleur" ou "Machinbidule se leva fraîche comme une fleur", mais plus à "Tu te réveilles. Tu te regardes dans le miroir", nous sommes le personnage principal, nous découvrons donc tout au fur et à mésure de l'histoire, sans autre information ou indice qui pourrait nous mener sur la voie. La narration est donc LE plus gros point fort du roman, une originalité qui mérite d'être découverte, savourée et partagée ! Bravo à Anna Carey pour ce détail qui fait toute la différence.Sans avoir trop d'explications encore sur pourquoi nous sommes traquer, l'action est d'autant plus présente avec à chaque chapitre un rebondissement, une course poursuite et j'en passe. Un rythme qui ne connaît pas de baisse de tension et qui nous tient en haleine jusqu'au bout. Le temps de lecture, au vue de l'addiction de ce premier tome, est bien court et j'avoue avoir réclamer encore quelques pages pour ne pas quitter cet univers, désireuse d'en savoir plus !Pour conclure, enfin un thriller que les plus jeunes peuvent comprendre et apprécier, mais qui peut convenir également à ceux ayant quelques années de plus ! Une auteure inconnue avant Nom de code : Blackbird, mais qui donne un bon départ avec ce tome et qui, je l'espère, tiendra la longueur avec la suite, que j'attends d'ailleurs avec impatience !Nom de code : Blackbird, tome 1 - Cours ou meurs

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lecoindaudrey 3107 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines