Magazine Culture

Blackwood: Le pensionnat de nulle part-Loïs Duncan

Par Annabelle
Blackwood: Le pensionnat de nulle part-Loïs DuncanAuteur : Loïs DuncanÉditions : Black moon (Hachette)Genre : Fantastique, Horreur, JeunesseAnnée de sortie : 26 août 2015Nombre de pages : 271Ma note: 4/5 Synopsis :
A l’instant où elle pose les yeux sur l’imposant manoir gothique de Blackwood, le pensionnat où elle va passer l’année, un sentiment d’angoisse s’empare de Kit. Comme si un vent glacé traversait son cœur à chaque pas effectué vers la porte. Comme s’il y avait quelque chose de maléfique à l’intérieur des murs du pensionnat, perdu au milieu de nulle part. Lorsque d’étranges phénomènes viennent perturber son quotidien et que les trois autres pensionnaires se mettent à développer des talents artistiques incroyables, le malaise de Kit ne fait que s’intensifier. Hantée par une mélodie de piano, elle devient somnambule et aperçoit d’étranges silhouettes dans les couloirs sombres. Bien décidée à mener l’enquête, Kit découvrira que certains secrets feraient mieux de rester enfouis… car ils dépassent tout ce que la raison peut appréhender.
***
Mon avis:
J'ai été intrigué par le résumé de l'histoire et je n'ai vraiment pas été déçus! Pour tout vous dires, j'ai lu ce roman en 1 journéé tellement il m'a captivé. 
Si la description du lieu est majestueuse, l’ambiance qui y règne semble particulièrement étrange et peu engageante. J’ai rapidement été curieuse de savoir ce qui avait bien pu se passer dans le manoir et les raisons pour lesquelles les filles étaient là. Tout autant que comment elles avaient été choisie pour faire partie du pensionnat.Car celui-ci n’a rien d’un pensionnat comme les autres, à commencer par le très peu d’élèves et de professeurs. Si les pensionnaires se posent rapidement des questions sur leur entrée dans l’école et sur la manière dont elles ont été choisies, elles ont finalement assez peu de réponses ou de choses concrètes sur lesquelles s’appuyer. Elles devront faire preuve de patience et d'attention pour découvrir le fin mot de l'histoire.Le rythme de l'histoire est plus rapide, les choses se déroule à une vitesse que l'on ne voit pas toujours venir. On fait des suppositions, on essaie de comprendre ce qui trame à Blackwood, mais personnellement je ne l'ai pas du tout vu venir.Pour finir, Blackwood est un roman remplies d'émotions en cascade, d'un soupçons d'angoisse et de personnages attachants.
En résumé, Blackwood s’avère un roman rempli d’émotions en cascade, d’un soupçon d’angoisse, de personnages attachants. Il tient en haleine, joue avec son lecteur. Les petits notes effrayantes raviront ceux qui aiment se faire peur. Un huis-clos angoissant, classe, fluide et prenant, à saisir pour frissonner. (et pas de froid). - See more at: http://www.newkidsonthegeek.com/croklecture-blackwood-le-pensionnat-de-nulle-part-de-lois-duncan/#sthash.R2I2oKZw.dpuf
En résumé, Blackwood s’avère un roman rempli d’émotions en cascade, d’un soupçon d’angoisse, de personnages attachants. - See more at: http://www.newkidsonthegeek.com/croklecture-blackwood-le-pensionnat-de-nulle-part-de-lois-duncan/#sthash.R2I2oKZw.dpufEn résumé, Blackwood s’avère un roman rempli d’émotions en cascade, d’un soupçon d’angoisse, de personnages attachants. - See more at: http://www.newkidsonthegeek.com/croklecture-blackwood-le-pensionnat-de-nulle-part-de-lois-duncan/#sthash.R2I2oKZw.dpuf

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Annabelle 808 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines