Magazine Amérique latine

Maintien de Precios Cuidados tandis que se creuse l'écart entre les revenus [Actu]

Publié le 06 janvier 2017 par Jyj9icx6

Maintien de Precios Cuidados tandis que se creuse l'écart entre les revenus [Actu]

La Nación titre sur les trois mauvaises nouvelles de ce jour des Rois
Le montant médian de revenus
l'incendie gigantesque qui ravagent trois provinces centrales depuis plusieurs jours
et les déclarations du fils du futur président des Etats-Unis
qui n'envisage guère d'investissements nord-américains en Argentine pendant le mandat de Papa


L'opération de maintien des prix des produits de première nécessité Precios Cuidados (prix soignés, prix surveillés), montée par Cristina Kirchner et que le gouvernement Macri voulait faire disparaître dès les premiers mois de l'année dernière (mesure anti-libérale), s'est révélée, en quelques mois, un outil indispensable pour contenir, autant que faire se peut, l'inflation galopante qui continue à détruire, mois après mois, le pouvoir d'achat des Argentins pauvres et de la classe moyenne, de plus en plus nombreux dans le pays, alors que l'interventionnisme d'Etat des Kirchner, si critiqué par ailleurs, avait réussi à installer un peu de calme dans l'économie nationale.
Le gouvernement vient donc de reconduire Precios Cuidados jusqu'à la fin mai en y ajoutant 15 produits nouveaux, parmi lesquels les fournitures scolaires pour la rentrée de mars mais aussi des couches pour bébé tous âges, des crèmes solaires, des répulsifs anti-moustique -une nécessité de santé publique dans le nord du pays- et de la farine de blé, qui n'y figurait pas encore dans un pays si influencé par l'Italie que de très nombreuses familles font encore leurs pâtes fraîches à la maison.
La hausse des prix des articles portés sur la liste sera limité à un taux moyen de 3%.

Maintien de Precios Cuidados tandis que se creuse l'écart entre les revenus [Actu]

C'est La Nación qui propose ce schéma très pédagogique sur la répartition sociale des revenus.
Notez le choix des couleurs : la richesse est en noir (ce n'est pas la bonne couleur)
et pourtant le quotidien s'inscrit nettement dans une droite libérale


Le même jour où le gouvernement annonce cette décision, l'INDEC, l'institut national de statistiques, publie une nouvelle étude du revenu des Argentins et les résultats font dresser les cheveux sur la tête : la moitié des ménages percevant des revenus touchent moins que 8 000 $ ARG par mois en moyenne. Une misère ! A l'autre bout du spectre social, 31,5% de la population touche entre 22 500 et 274 000 $ ARG, soit un facteur multiplicateur supérieur à 34 entre cette médiane de 8 000 et le plafond de revenus 274 000...
La deuxième année du mandat ne tient donc guère les promesses du Président Macri qui envisage toutefois de se présenter à sa propre succession.
Tous les journaux commentent aujourd'hui les deux informations.
Pour en savoir plus : Sur Precios Cuidados lire l'article de Página/12 lire l'article de La Prensa lire l'article de La Nación lire l'article de Clarín Sur l'échelle des revenus et sa répartition sur la population lire l'article de Página/12, scandalisé (on le serait à moins) lire l'article de La Prensa lire l'article de La Nación lire l'article de Clarín

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2680 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte