Magazine Santé

STRESS, INFLAMMATION : Comment ils mènent à l'obésité – Cell Reports

Publié le 11 janvier 2017 par Santelog @santelog

STRESS, INFLAMMATION : Comment ils mènent à l'obésité – Cell ReportsOn connait la piste de la conversion de la graisse blanche, qui s’accumule, en tissu adipeux dont la combustion fournit de l’énergie pour lutter contre l’obésité. Comme de nombreuses équipes à la recherche d’un traitement  » miracle  » contre le surpoids et l’obésité, ces scientifiques de l’Université de Bonn montrent chez la souris qu’un excès de poids peut être éliminé en convertissant les cellules adipeuses blanches indésirables en cellules brunes consommatrices d’énergie. Mais les chercheurs vont plus loin : ils expliquent également pourquoi les réponses inflammatoires, plus fréquentes d’ailleurs chez les personnes en surpoids bloquent ce processus de conversion des cellules adipeuses. Leurs travaux présentés dans la revue Cell Reports identifient une piste pour contourner cette inhibition.

L’axe de recherche  » de la graisse brune «  est prometteur, en effet si la graisse corporelle peut simplement être éliminée (ou brûlée) par de nouveaux principes actifs, la méthode pourrait également prévenir les conséquences généralisées de l’obésité comme les problèmes articulaires, le diabète et les maladies cardiovasculaires. Cependant on peine à trouver le bon commutateur…

L’équipe de l’Institut de Pharmacologie et Toxicologie de l’Université de Bonn suit néanmoins cette piste de cette recherche depuis des années. Elle a identifié, chez la souris, différentes cibles de départ pour convertir les cellules adipeuses blanches en cellules brunes. Des cellules brunes qui possèdent un nombre extrêmement élevé de mitochondries, ces mini-centrales cellulaires qui  » brûlent  » la graisse blanche en la transformant en énergie thermique. En augmentant le nombre de cellules brunes, les souris perdent du poids significativement. En particulier une voie a retenu l’attention des chercheurs : il s’agit de la voie de signalisation de la guanosine monophosphate cyclique (ou GMP cyclique) une protéine qui joue un rôle important dans cette conversion des graisses. Les chercheurs montrent également sur la souris, que le principe actif sildenafil (Viagra®) et qu’un médicament contre l’hypertension pulmonaire peuvent réduire le nombre de cellules blanches au profit des cellules brunes et ainsi accélérer la combustion des graisses.

Une option possible pour lutter efficacement l’augmentation significative des taux d’obésité ? Et prévenir les complications sévères et chroniques ? C’est la question que les chercheurs se sont posée en donnant à la souris un régime riche en calories et en examinant les changements dans le tissu adipeux des animaux. Si pratiquement aucune inflammation n’est constatée dans la graisse sous-cutanée des souris obèses et aucun changement n’est observé dans la signalisation de GMPc, les observations sont bien différentes pour la graisse abdominale plus profonde : l’inflammation s’est propagée et la signalisation de GMPc est à l’arrêt. Rappelons que la graisse abdominale est considérée comme beaucoup plus néfaste que la graisse sous-cutanée, car elle déclenche l’inflammation et favoriser le risque de maladies cardiovasculaires.

Peut-on débloquer GMPc ? En regardant comment l’inflammation inhibe la voie de signalisation GMPc, l’équipe identifie le rôle clé d’une protéine, le facteur de nécrose tumorale alpha (TNFalpha) : TNFalpha supprime la voie cGMP et empêche ainsi les cellules de graisse blanches de se transformer en graisse brune. Ce processus est reproduit non seulement chez les rongeurs, mais aussi sur l’organisme humain. Des données qui, une nouvelle fois, laissent espérer une cible prometteuse possible dans la lutte contre l’obésité, cGMP pour inhiber la réponse inflammatoire dans la graisse abdominale et favoriser la combustion des graisses.

Source: Cell Reports 3 January 2017 DOI :10.1016/j.celrep.2016.12.028 Interplay between Obesity-Induced Inflammation and cGMP Signaling in White Adipose Tissue

STRESS, INFLAMMATION : Comment ils mènent à l'obésité – Cell ReportsPlus de 30 étudessur la “Piste de la graisse brune”

Accéder à nos dossiers

Obésité de l’enfant (1/6)

Troubles du comportement alimentaire

Pour y accéder, vous devez êtreinscritet vous identifier


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 62405 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine