Magazine Culture

Critiques Séries : 24 : Legacy. Saison 1. Episode 6.

Publié le 08 mars 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

24 : Legacy // Saison 1. Episode 6. 5:00pm-6:00pm.


Les audiences de 24 : Legacy sont catastrophiques. Si le démarrage pouvait être couraient, il était grandement aidé par le Superbowl. Mais personne ne semblait attendre le retour de 24 dans une nouvelle version. Peut-être aussi car Kiefer Sutherland a tellement incarné la série par le passé qu’il était difficile de faire la même chose avec quelqu’un d’autre. 24 est un solide concept, mais il repose trop sur son héros Jack Bauer, et pas sur Carter. Ce dernier n’est pas aussi bon, tout simplement. Bien entendu, l’erreur est humaine car globalement 24 : Legacy tient plutôt bien la route quand elle le veut bien. Dans cet épisode, elle ne prend pas le temps de se faire chier et alors que nous ne sommes qu’à l’épisode 6, notre héros a déjà vu son meilleur ami se fait tuer sous ses yeux et son frère kidnappé. Cet épisode tente donc de nous offrir quelques moments chocs sans que cela ne soit aussi percutant que prévu, mais c’est uniquement car la mécanique de 24 : Legacy reste la même que celle de 24 et qu’au bout d’un moment le tout est assez prévisible. La mort de Ben est un moment important de l’histoire de 24 : Legacy, car c’est aussi une façon de faire basculer un peu plus Carter dans un monde plus sombre, comme ce qui s’est passé avec Jack Bauer quand sa femme a été assassinée dans la première saison par celle en qui il avait entièrement confiance.

Du point de vue d’Amira et Khasan, les choses restent sympathiques même si c’est surtout de la mise en place d’histoires que 24 : Legacy nous offre ici. Et je pense que c’est tout ce dont on avait besoin aussi par la même occasion. John de son côté tente encore une fois de convaincre son père de se confesser et d’aider la CTU, alors que Papa Donovan continue de jouer le jeu de celui qui sera le plus débile. Il y a de bonnes iodées dans 24 : Legacy, c’est sur et certain, mais ce qui me retient le plus c’est l’action et les rebondissements. Il n’y a rien d’exceptionnel dedans, mais c’est aussi pour ça que j’aime bien ce genre de choses finalement. Notre petit prof préféré et son étudiante, c’est peut-être bien la pire des idées que 24 : Legacy ait pu avoir au début. Et maintenant que le tout prend un sens légèrement différent, alors cela commence à devenir curieux. Après tout nous sommes désormais à la moitié de la première saison de 24 : Legacy, alors il sera temps de donner un vrai rythme à tout ça. Ce serait vraiment dommage de faire le contraire. Des morts, des rebondissements, etc. 24 : Legacy maitrise donc toujours aussi bien son histoire et ce qu’elle sait faire sans pour autant créer la même fascination que j’ai pu avoir pour 24 par le passé.

Note : 5.5/10. En bref, 24 : Legacy n’est pas exceptionnelle mais divertissante.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 15868 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte