Magazine Cinéma

Revenger (2016) ★★★☆☆

Par Olivier Demangeon @critiks_moviz
REVENGER (2016) ★★★☆☆

Synopsis : Une chirurgienne brillante et manipulatrice décide de se venger du meurtre de son frère. Elle est prête à tout pour retrouver le tueur et lui faire payer son crime....au-delà de l'imaginable. Franck Kitchen est un tueur sans pitié qui pourchasse ses proies et les abat froidement pour éxécuter ses contrats. Mais cette fois ci, le contrat, c'est lui. Un contrat motivé par un puissant désir de vengeance qui doit le mener sur le chemin de la rédemption. Après s'être fait kidnapper, Franck se réveille avec un nouveau visage... Comprenant qu'il est l'objet d'une terrible manipulation, c'est à son tour de mettre en œuvre sa vengeance : elle sera redoutable !

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Walter Hill
Scénaristes : Walter Hill, Denis Hamill
Acteurs : Michelle Rodriguez, Sigourney Weaver, Tony Shalhoub, Anthony LaPaglia, Terry Chen, Paul McGillion, Caitlin Gerard
Musique : Ry Cooder
Genre : Action, Policier, Thriller
Durée : 1 heure et 35 minutes
Date de sortie : 3 mars 2017 (États-Unis)
Année de production : 2016
Sociétés de production : SBS Productions, Solution Entertainment Group
Distribué par : Saban Films
Titre original : The Assignment
Notre note : ★★★☆☆

" The Assignment " ou " Revenger " est un thriller d'action américain datant de 2016, co-écrit et réalisé par Walter Hill, à qui l'on doit également " Les acteurs principaux sont Michelle Rodriguez, qu'on a pu voir dans " " (22002), Sigourney Weaver, qu'on a pu voir dans " Notre commentaire : Du Plomb dans la Tête " (2013). Angle d'Attaque " (2008), Tony Shalhoub, qu'on a pu voir dans " Bienvenue à Gattaca " (1997), Anthony LaPaglia, que l'on connaît pour avoir incarné Jack Malone dans la série télévisée " FBI : Portés disparus " (2002-2009) et Terry Chen, qu'on a pu voir dans " " (2002).

En 1978, Denis Hamil écrit le premier jet d'un scénario appelé Tom Boy. Il s'agissait de l'histoire d'un délinquant juvénile qui viole et assassine une femme dont le mari est chirurgien plastique. Il est arrêté et va en prison, mais le chirurgien le capture et le transforme en femme. Cependant, le personnage continue à commettre une série de meurtres. Walter Hill l'avait lu à l'époque et avait pensé que cela ferait un bon film de série B.

Walter Hill a acheté le script avec son propre argent environ dix ans après sa première lecture. Il a essayé d'écrire sa propre version, mais n'a pas réussi à produire une chose qui lui plaisait. Il mit ce projet de côté jusqu'à ce qu'il retrouve une copie du projet initial plusieurs années plus tard. Il s'est alors dit qu'il pensait comment faire pour que le film soit effectif.

Le tournage principal a débuté le 9 novembre 2015 à Vancouver, en Colombie-Britannique, au Canada. Walter Hill a donc dirigé lui-même ce thriller basé sur la vengeance. Il s'agissait de la cinquième collaboration entre Sigourney Weaver et Walter Hill, ce dernier ayant produit les quatre premiers films Alien dans lesquels Sigourney Weaver tenait le rôle principal.

Voici donc un métrage que nous avons découvert en le visionnant, sans en avoir entendu parler auparavant et sans avoir cherché à en savoir plus. C'est essentiellement le fait de savoir que Michelle Rodriguez y tenait le rôle principal qui nous aura attirés vers ce film. L'histoire est franchement originale et en fin de compte, l'idée qu'aucun des personnages ne soit un gentil est assez amusante. Mais c'est aussi là que le film se démarque. Il n'y a pas que des méchants en fin de compte. Notre personnage principal est détestable, cruel, plein de haine, et reste, en tout état de cause, un assassin. Ce qui fait que par rapport à l'intrigue, on n'éprouve aucune sympathie particulière à ses déboires, au fait qu' "IL " devient " Elle ".

Du côté du casting, on retrouve Sigourney Weaver pour incarner le Dr. Rachel Kay, un brillant chirurgien radié de l'ordre des médecins pour ses positions et ses expériences extrêmes, disposant d'une vision très particulière de ce que pourrait être un monde meilleur, et des méthodes pour y parvenir, jugeant que la masculinité est la source principale du mal dans la société. Après avoir perdu son frère, exécuté par Frank Kitchen, elle décide de faire kidnapper ce dernier, puis de l'opérer pour le transformer en femme. En lui faisant perdre sa masculinité, le médecin pense qu'elle fera disparaître la violence qui l'habite.

C'est là qu'intervient le deuxième personnage de cette histoire, Frank Kitchen / Tomboy, interprété par Michelle Rodriguez. Si l'opération est parfaite, Frank, désormais sous les traits d'une femme, n'a en rien perdu sa colère. Bien au contraire. Frank est plus déterminé que jamais pour se venger et faire payer le prix de sa transformation à l'ensemble des protagonistes. Michelle Rodriguez, tuant presque tout le monde sur son passage, pour le plus grand plaisir des fans de film d'action.

Le scénario tente néanmoins de se diversifier en abordant de la psychologie ainsi qu'une approche philosophique, notamment à travers les échanges entre le Dr. Rachel Kay (Sigourney Weaver) et le Dr. Ralph Galen (Tony Shalhoub), un psychanalyste qui cherche à définir si le chirurgien peut être considéré comme mentalement responsable de ses exactions. On découvre progressivement combien elle est arrogante, égocentrique et mauvaise. L'actrice offre une très bonne performance, apportant à son personnage une touche d'intelligence, de la sophistication, de l'intrigue. Froide, calculatrice, sarcastique et pragmatique.

Le montage est intéressant, ne nous permettant pas de positionner clairement quel est le temps présent et passé. Mais encore une fois, ces quelques distorsions ne doivent pas nous faire oublier qu'il s'agit avant tout d'un film d'action, avec son lot de violence, de haine et d'hémoglobine. Le métrage se conclut de manière ironique, et laisse même la porte ouverte à une éventuelle suite.

En conclusion, " Revenger " est un bon film d'action, disposant d'une histoire originale débouchant sur une intrigue conventionnelle. Le rythme est bon, voire même soutenu dans la dernière partie du métrage. La photographie est sympathique, avec quelques plans type planches de dessins, faisant référence au style comics book. La distribution est sympathique, dominée par les prestations de Michelle Rodriguez et de Sigourney Weaver. La bande originale est particulière, et peut apparaître en décalage avec l'action par moment.

Bande-annonce :

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olivier Demangeon 96 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines