Magazine Beauté

{sneakers} Est ce que Nike va trop loin ?

Publié le 10 mars 2017 par Lilyylush

Je ne sais pas si vous le savez, mais pour les fans de sneakers, le mois de mars est synonyme d’Air Max Day. Je m’explique : chaque année, au mois de mars, Nike commémore la naissance de la Air Max (mars 1987) et propose à la vente plusieurs modèles exclusifs ou des rééditions de modèles rares et prisés. Jusque là, soyons d’accord, le concept est plutôt coolos, sauf que là où cela se corse Bernadette, c’est que cette année je crois bien que Nike a pété un plomb. Clairement.

Déjà le mois de mars s’annonçait chaud patate pour ce qui est des sorties avec, entre autre, une release de la Air Max 1 OG Red le 4 mars, de la Air Max OG royal le 9 mars, une sortie de la Air Max 1 Master black le 11 mars, et une de la Air Vaporemax et de la Air Max Elephant courant mars… Bref c’était un peu folie folie, et clairement pour les amateurs de sneakers et de Air Max, ce mois de mars s’annonçait clairement paradisiaque. Alors bien sûr on s’est tous dit que l’on n’arriverait jamais à avoir toutes ces paires, déjà à cause des finances (bonjour le budget), mais aussi et surtout à cause du fait que depuis quelques mois/ années il y a un nouvel engouement autours des sneakers et qu’à cause de cela il devient de plus en plus difficile de réussir à mettre la main sur des paires qui sortent en stock limité. Je sais que je vais passer pour une vieille conne en disant cela, mais je me souviens encore de la release de la Jordan 6 black Infrared en 2014 : je m’étais pointée sur le site de Nike avec 30 minutes de retard et j’avais quand même réussi (à grands coups de F5) à shopper une paire, dans ma pointure. Aujourd’hui si une paire sort et que vous n’êtes pas devant votre PC à la minute de sa mise en ligne vous êtes certain de ne jamais réussir à mettre la main dessus. Alors je ne sais pas bien pourquoi c’est plus compliqué qu’avant d’acheter une paire demandée (est ce que les marques n’ont pas ajusté leur offre face à un public de plus en plus nombreux ou est ce qu’il y a de plus en plus de gens qui se lancent dans le bussiness de la sneakers et achètent en grosse quantité pour ensuite revendre plus cher, en laissant ainsi peu de chance au passionné lambda d’avoir une paire le jour de sa sortie) mais une chose est certaine : c’est vite devenu chaud patate d’avoir une paire de sneakers.

Et puis on a assisté à la naissance des Yeezy, et aux raffles Adidas, qui, si vous êtes tiré au sort, vous donne le droit d’acheter une paire de Yeezy. Oui Bernadette… Tu as bien lu … Pour avoir le droit d’acheter ta paire tu dois être tiré au sort… C’est assez dingue quand on y pense. Alors bien sûr tu peux toujours acheter ta paire de Yeezy à un revendeur, sans tirage au sort, mais au lieu de la payer 220 euros (oui, 220 euros la paire de sneakers) tu la paieras 600 … Non Bernadette, ne relis pas cette phrase tu as bien lu les prix…

Alors les rafles Adidas dès le début je me suis dit qu’on passait un stade, qu’on entrait dans quelque chose de nouveau, et même si j’ai trouvé le principe vraiment abusé et, disons le, un peu absurde quand on y pense, j’y ai participé (bon sans le moindre résultat puisqu’aujourd’hui après je ne sais combien de rafles je n’ai toujours pas de Yeezy  – à mon grand désespoir), en me disant que bon, il y avait au moins qu’Adidas qui faisait ce genre de trucs….

Et puis voilà pas que fin février j’ai voulu me prendre la Air Max 97 silver bullet sur le site de Nike, et que j’ai vu apparaître ça sur mon écran :

{sneakers} Est ce que Nike va trop loin ?

La photo est de très mauvaise qualité puisqu’il s’agit en fait d’une photo de mon écran de PC… Pourquoi j’ai prise cette photo ? Pour l’envoyer à un ami (qui lui aussi attendait avec impatience cette release) pour lui demander si c’était une blague. Parce que oui au début j’ai cru à une blague…. Comment Nike pouvait faire un tirage au sort, sur son site, pour que l’on puisse avoir le droit d’acheter une paire? Comment Nike pouvait nous demander de faire une paiement fictif, en rentrant nos n° de CB, qui ne serait débité que si on avait l’honneur de recevoir un mail nous disant que l’on avait été tiré au sort et qu’on avait le droit d’avoir cette paire. Non mais c’est hallucinant ! Mais naïve, je me suis dit que bon, c’était un coup d’une fois et que Nike n’allait pas refaire ce genre de truc…. Mouhaha……. que j’étais sotte ! Ils ont refait exactement la même chose lors des releases des Air Max 1 OG red et royal ! Non mais où va-t-on sérieusement ? Ce n’est donc plus possible d’acheter sa paire normalement à grand coups de F5 ?! (D’ailleurs en parlant de ça, quelqu’un a réussi à avoir les Air Max 1 OG Red et Royal ? Non parce que j’ai l’impression qu’il y a eu genre 200 paires et qu’à part quelques chanceux et des gens qui les ont reçus de la part de Nike personne ne les a eues….).

Alors je sais, vous allez me dire « oui mais ils se sont inspirés des rafles Adidas » oui ok, sauf que chez Adidas pour avoir votre paire de Yeezy on ne vous demande pas vos coordonnées bancaires…. Et puis le summum a été atteint lorsqu’en allant sur le site Nike, pour voir la date de sortie des Nike Air Vapormax je suis tombée sur ça :

{sneakers} Est ce que Nike va trop loin ?

Oui Bernadette… Tu as encore une fois bien lu… Pour avoir le droit d’acheter ta Vapormax, tu as le choix : soit tu attends la mise en ligne et tu cours le risque d’avoir encore une fois le droit à un putain de tirage au sort (oui, je suis vulgaire) soit tu cours…. Non mais où va-t-on ? Sérieusement ? Courir 5 km pour avoir le droit d’acheter une paire de sneakers ? Non mais où va-t-on ? Les mecs…. On parle de chaussures.. Alors oui elles sont sympa, oui je les veux vraiment beaucoup, mais redescendez un peu quoi !

Déjà les rafles c’était une chose, les tirage au sort une autre, mais alors ça, nous faire courir 5 km minimum pour qu’on puisse avoir le droit de « débloquer » la Nike Air Vapormax, non mais sérieux les mecs, vous êtes tombés sur la tête ou quoi ? Il est où le temps où l’on pouvait acheter plus ou moins tranquillement sa paire de sneakers, posé, devant son PC ? Aujourd’hui il faut participer à des rafles, à des tirages au sort où on te demande tes coordonnées bancaires où alors il faut que tu ailles courir …. Aujourd’hui beaucoup de gens disent que les resellers sont en train de tuer la sneakers, et oui peut être, mais ouvrons aussi un peu les yeux : les marques se débrouillent aussi très bien toutes seules avec leur surenchère constante pour nous donner le droit, à nous, pauvre petit passionné, qui ne demandons rien à personne et qui n’en faisons absolument pas commerce, d’acheter la paire que nous voulons, sans être obligé de l’acheter à des reseller le double de leur prix d’origine… Personnellement cette surenchère constante me donne la nausée, et me fait me dire qu’on est loiiiiiin de l’esprit sneakers d’il y a quelques années, et que je n’ai pas trop trop envie de devoir batailler comme si ma vie en dépendait pour acheter un paire, et que j’aime pas bien être prise pour un pigeon …


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lilyylush 3716 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte