Magazine Journal intime

La cage

Par Deuxcentcinquanteetun @DeuxCent51

Enfermé dans ma cage où seuls mes noirs geôliers
Viennent m'apporter ma nourriture du jour
Les seuls également à parfois me parler
Via un haut-parleur produisant un son sourd

Il m'est impossible de leur communiquer
Quelques messages que ce soient, sourds à ma voix
Ma cage en plexiglas fait voir l'humanité
Mais interdit toutes relation, c'est la loi

Je suis prisonnier d'un univers fermé
Pourtant ouvert sur le monde extérieur visible
Mais de ce monde je demeure un étranger
Où tout échange avec ces gens est impossible

Située au milieu d'un centre commercial
Les clients passent à côté sans regarder
Si parfois un regard vient inquisitorial
Je me sens gorille en un zoo enfermé

Je semble une bête curieuse et dangereuse
Avec qui personne ne voudrait se trouver
L'étrange leur fait peur, impression nauséeuse
Un animal soumis à la captivité

J'alimente mon corps mais mon esprit en souffre
Ma vie et mon sommeil restent sous surveillance
Je ne peux rien cacher et ma vie sent le soufre
Tout y est exposé, mes pleurs et mes souffrances

Je gratte sur le sol des messages sans but
Puisqu'aucun lecteur ne viendra jamais les lire
Car une fois défunt, fin de ma vaine lutte
La cage détruite emportera mon délire


Retour à La Une de Logo Paperblog