Magazine Culture

Faux problème

Par Blackout @blackoutedition
12 mars Faux problème Je suis un vilain réactionnaire et je sais qu'en écrivant ce texte, je vais me faire des ennemis. Je veux parler plus bas, en candide, de ce dont les bourgeois qui s'ennuient adorent discuter dans les salons où l'on cause. Je suis contre la peine de mort... Mais. Il y a un mais sinon… Combien d'exécutions en dix ans avant que la loi ne l'abroge, et combien de pauvres sont dans ce même temps morts de faim et de froid ; et la peine capitale est-elle plus violente que trente ans d'emprisonnement dans les conditions que l'on sait ? Combien de suicides dans les prisons ? Les végans luttent contre la nourriture et l'exploitation animale. Je serais d'accord s'ils accordaient autant d'importance, dans leurs confortables logis, aux africains qui mangent, jusqu'aux os, des boucs, parce qu'il ne pousse rien sans eau dans le désert. Parlons de la condition animale : je suis contre le principe morbide de la corrida. Mais que vaut une vie de veau de batterie, face à celle d'un taureau en liberté ? Pardonnez-moi, je suis un vieux con.

Lire le texte d'hier

Tweeter

Suivre @blackoutedition

Faux problème

© Black-out


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Blackout 172 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines