Magazine Culture

J’ai avalé un arc-en-ciel : gros coup de cœur pour un livre feel-good !

Publié le 31 mars 2017 par Marine @Marine_SLR

Aujourd’hui, nous allons parler d’un gros coup de cœur littéraire pour le roman J’ai avalé un arc-en-ciel d’Erwan Ji. Ce livre a été une vraie bouffée de bonne humeur et de bons sentiments. J’ai adoré ce roman du début à la fin et j’étais triste de quitter Puce, l’héroïne. Je vous conseille vraiment de jeter un œil à ce livre !

J'ai avalé un arc-en-ciel : gros coup de cœur pour un livre feel-good !

Synopsis

Plongez dans le blog d’une jeune Franco-Américaine, un journal intime avec une voix pétillante et forte qui vous fera passer par toute la palette des émotions.

En racontant sa vie, ses amis, ses amours, sa famille, l’héroïne propose un véritable décryptage du monde du lycée américain.

Mon avis sur J’ai avalé un arc-en-ciel

J’avais vraiment hâte de pouvoir vous parler de ce roman que j’ai aimé d’amour. J’ai avalé un arc-en-ciel est un livre feel-good qui saura vous faire passer un excellent moment. J’espère pouvoir trouver les mots pour vous convaincre de le lire.

L’histoire

J’ai avalé un arc-en-ciel est en fait la retranscription du blog de Puce, une jeune fille qui vit sa dernière année de lycée. Puce, qui s’appelle en fait Capucine, vit aux Etats-Unis mais possède une double culture de par son père américain et sa mère française. A travers ses billets, elle nous fait partager son quotidien au lycée, sa vie familiale, ses aventures avec ses amis et ses histoires de cœur.

A travers Puce, le lecteur découvre la vie dans un lycée privé américain et toutes les traditions qui vont avec. On se croirait presque dans Gossip Girl parfois ! On suit également le quotidien d’adolescents qui ne sont plus vraiment des enfants mais qui ne sont pas encore des adultes. Cette dernière année de lycée va être mouvementée, intense et formatrice pour Puce et ses amis.

Les personnages

Je me suis très vite attachée au personnage de Capucine. Je l’ai trouvé intelligente, pleine d’esprit, très drôle et mature pour son âge. Sa dernière année lui réserve beaucoup de surprises et cela va être l’occasion pour elle d’en apprendre davantage sur elle-même. Puce est quelqu’un qui est gentille avec tout le monde, qui se fait facilement des amis. Elle n’est ni une populaire, ni une nerd mais passe de groupe en groupe avec beaucoup de facilité. Quitte à s’oublier parfois elle-même.

Mon autre personnage coup de cœur est Aiden, une nouvelle qui fait son entrée cette année dans le lycée de Puce. Aiden possède des dreadlocks, joue dans un groupe de rock et sort avec une fille. Elle assume totalement sa personnalité, son look, ses envies. C’est le genre de fille qui donne immédiatement envie de s’en faire une meilleure amie dès les premiers mots échangés.

D’une façon plus générale, j’ai beaucoup aimé les amis de Puce qui ont chacun une personnalité différente. Avec chacun leur personnalité et leur particularité, ils sont très attachants. Enfin sauf peut-être la meilleure amie de Puce que j’ai eu envie de secouer de nombreuses fois pendant ma lecture !

A la découverte de la culture américaine

A travers son blog (écrit en français pour des soucis de confidentialité), Puce nous fait partager son quotidien de lycéenne qui n’a absolument rien à voir avec le quotidien des lycées français. Je crois que c’est ce que j’ai préféré dans J’ai avalé un arc-en-ciel ! J’ai vraiment aimé découvrir tous les us et coutumes de ces lycées privés. Le port de l’uniforme, les journées spéciales (par exemple, certains jours les lycées peuvent s’habiller comme ils le souhaitent en échange de quelques dollars reversés à une association ou alors ils viennent habillés de façon très chic), les différentes soirées.

Puce nous fait également vivre les fêtes organisées par le lycée comme le bal de la rentrée mais aussi les fêtes organisées par les lycéens pendant l’absence de leurs parents. Nous découvrons aussi les habitudes des américains et leur vocabulaire pas toujours accessible sans explications. Ce roman est vraiment très intéressant pour ce côté découverte de la culture américaine qu’on ne connaît pas si bien que ça finalement.

Conclusion

Pour conclure, J’ai avalé un arc-en-ciel est un immense coup de cœur mais je pense que vous aviez deviné. Ce roman est une bouffée de bonne humeur, un véritable livre feel-good qui saura vous redonner le sourire en toute circonstance. Puce est un personnage attachant, drôle, plein de surprises et très intéressant. Vraiment, ne vous fiez pas à sa couverture qui peut paraître jeunesse ! Foncez l’acheter !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marine 1120 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine