Magazine High tech

Alors ce Galaxy S8 ?

Publié le 31 mars 2017 par Next51 @next51blog

Alors ce Galaxy S8 ?

Samsung a présenté ce mercredi son nouveau fleuron de technologie, le smartphone Galaxy S8. Avec un pari : faire rentrer un écran toujours plus grand (5,8 et 6,2 pouces pour le S8 et le S8 +) dans un minimum de place. La solution ? Supprimer quasiment tous les bords et occuper plus de 80 % de la face avant. Cela passe par une glace aux bords incurvés sur les côtés et l'abrogation du bouton physique Home.
En effet, le bouton d'accueil est devenu une icône placée sous l'écran et qui réagit à la pression exercée par le doigt. Conséquence de ce choix : le lecteur d'empreinte a été déporté à l'arrière du smartphone, juste à côté du capteur photo. Une première prise en main a permis de constater qu'il faudrait un temps d'apprentissage pour ne pas systématiquement poser son doigt au mauvais endroit... Heureusement, Samsung propose d'autres solutions pour déverrouiller son téléphone, à commencer par le lecteur d'iris de l'oeil, tout droit hérité de feu le Note 7. Il suffit de porter le Galaxy S8 à hauteur des yeux pour qu'il analyse l'iris et identifie si vous êtes le propriétaire de l'appareil. De même, un mode de reconnaissance facial est proposé. Lors d'un premier test, ces deux options nous ont semblé particulièrement réactives. Le Galaxy S8 peut se transformer en ordinateur
L'appareil photo, aussi, a évolué. À l'arrière, on retrouve un capteur de 12 mégapixels doté d'un objectif qui ouvre à f/1.7. LA vraie nouveauté, c'est un nouveau processeur pour le traitement des images. A chaque fois, trois clichés sont réalisés et combinés pour créer la plus belle - et précise - photo possible. A l'avant, l'appareil photo passe à 8 mégapixels et ouvre lui aussi à f/1.7. Surtout, son autofocus gagne en rapidité avec une reconnaissance faciale boostée pour améliorer encore la mise au point. Le résultat est assez bluffant.
Et la batterie ?
Samsung a sans doute particulièrement soigné ce détail après la débâcle du Note 7. Celle-ci est de 3000 mAh pour le S8 et 3500 mAh pour le S8+ et son écran plus gourmand. Cela devrait suffire pour une autonomie d'un peu plus d'une journée. D'autant plus que le téléphone est compatible avec la recharge rapide et les systèmes de recharge par induction. Enfin, le Samsung sera doté d'écouteurs signés de la marque AKG (le coréen a racheté le fabricant Harman il y a quelques mois). Autre accessoire disponible en option : le DeX. Un petit socle qui peut faire du smartphone un... ordinateur de bureau. Relié à un écran, un clavier et une souris, il suffit de poser le S8 sur la base pour que le mode ordinateur s'active immédiatement. Pratique pour ceux qui ne veulent plus investir dans une machine fixe à domicile.

Alors ce Galaxy S8 ?
Alors ce Galaxy S8 ?

Enfin, qu'en est-il du prix et de la disponibilité ?
Les Galaxy S8 et S8+ sont d'ores et déjà disponibles en précommande. Ils seront alors livrés à leurs nouveaux propriétaires le 21 avril prochain. Les autres devront attendre le 28 avril pour pouvoir l'acheter en magasin. Disponible dans un premier en trois coloris en France (noir, gris foncé et argent), le S8 sera vendu 809 euros et le S8+ 909 euros. C'est 100 euros de plus que le prédécesseur S7. A noter que la mémoire interne est de 64 Go, extensible par carte microSD.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Next51 25131 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine