Magazine Culture

Mon festival au cinéma Chaplin St Lambert : 2 films : Chacun sa vie et La La Land/Columbo pilote 2 de la saison 1: Rançon pour un homme mort/ Expo Photo Jean-Baptiste Perrot/Théâtre Lucernaire une saison en enfer

Publié le 31 mars 2017 par Nathpass
Comment faire le tri entre tous les films que l'on a raté, suite à une hospitalisation un peu plus sérieuse que l'appendicite, auquelle enfant j'avais déjà échappé, aller au square d'à côté, saluer mon arbre, voir tous les verts tendres et presque jaunes des jeunes feuilles, mon arbre : c'est là qu'il est le plus beau. Ensuite aller au Ciné-club Chaplin St Lambert.  Comme promenades il y a celle aussi d'aller chercher le programme papier, de ce cinéma, c'est un peu ridicule quand on est connecté, mais c'est un but concret...
Écouter toujours un peu les émissions critiques de cinéma, même quand on y va pas ça participe. Ma préférée : Le Cercle, depuis qu'elle est orchestrée par Augustin Trapenard . Vous me direz il faut avoir Canal + chaîne payante, qui n'est plus ce qu'elle était,  sans Grand-Journal etc... La télé qui cultive ouvre à des âges différents des mondes parallèles différents, coûte-t-elle cher ? oui mais...
C'est comme une très grande bibliothèque, on ne lira pas tous les livres mais on en a la possibilité... Les livres, le théâtre, le cinéma, la télévision ne s'excluent pas les uns les autres, ils sont affiliés, avec aussi la peinture l'art le design l'animation et la musique... et aussi la politique. C'est à toi de voter de choisir de tourner le bouton...
Quand on est déficient ou sursitaire ou atteint d'un cancer pris à temps, il y a toutes sortes d'amis ceux qui sont trop présents alors que d'habitude, ils ne sont même jamais venus chez vous,  ceux qui sont comme ils sont et ceux qui doivent croire que c'est contagieux ou mieux qui ne veulent pas vous voir car en cas d urgence, comment faire ? ou qui doivent craindre que vous soyez de perpétuelle mauvaise humeur...ou que vous ayez changer de tête.
Le cinéma, lui, il vous attend, vous recueille dans la salle obscure avec les fauteuils rouges, pour embrasser sur la bouche vos rêves, à nouveau et ça oxygène l'esprit même dans un mauvais film.
http://www.canalplus.fr/cinema/emissions-cinema-sur-canal/pid6306-le-cercle.html
Brèves en messages textos laissés sur FB et à mon chéri, rectifiés...
 (je suis en kit couturée)
Mon chéri je suis au cinema pour comprendre pourquoi je déteste 👎 les films 🎥 de Claude Lelouch, survivra t-il à Godard ? et après je vais voir Lalaland, donc pas d'appel que des textos, en fond sonore c'est la BA de Priscilla,  oui je vais survivre,  y a 6 petits vieux dont 2 dames qui parlent plus fort que la musique 🎶 ....
Chacun sa vie : drôle par à coups tellement téléphonés et si consternant à d'autres moments avec quelques scènes d'anthologie dont une avec Béatrice Dalle et une avec Elsa Zylberstein et d'autres avec Chantal Ladesous,Stéphane De Groodt, Jean-Marie Bigard, Éric Dupond-Moretti. Je me suis dit après si longtemps : au lieu de dire du mal des films de Lelouch par habiles habitudes, je vais retenter. En plus j'ai dormi un peu... car c'est très long, vive le cinéma muet !
j'ai plein de places à prendre sur carte des cinémas Chaplin St Lambert si cela vous dit de m'y accompagner en choisissant un autre film....
http://www.allocine.fr/film/fichefilm-248351/critiques/presse/
Qu'est-ce qui est "conservateur et révolutionnaire", à la fois et qui nous lave en nous faisant danser pour longtemps sur l'eau comme sur la voie lactée et ne me répondez pas Emmanuel Macron, ce n'est ni français ni politique !? 
c'est Lalaland j'ai beaucoup aimé et pleuré aussi et pas seulement à cause de Ryan Gosling
Mon festival au cinéma Chaplin St Lambert : 2 films : Chacun sa vie et La La Land/Columbo  pilote 2 de la saison 1: Rançon pour un homme mort/ Expo Photo Jean-Baptiste Perrot/Théâtre Lucernaire une saison en enfer
C'est un film américain et comme d'habitude je dois dire on ne leur arrive pas même à la cheville, c'est Michel Piccoli qui disait cela des acteurs américains, moi je les aime ces américains là, ceux de La La Land. Ils croient à l'étoffe de leurs rêves et nous la font, toucher du doigt. Les scènes du début et de la fin sont époustouflantes on ne sait plus si c'est vrai ou pas, c'est cela qui change des comédies musicales américaines d'anthologie. Les couleurs le mélange du meilleur de toutes les époques qui ouvrent un autre monde... Les belles voitures américaines les couleurs et les téléphones portables... On est à la lisière de tout ce qui a été fait et on peut encore faire des merveilles...
La fin m'a fait penser à Deephan à Woody Allen à l'importance du cinéma pur pour nous détourner de la réalité. Et aussi c'est une histoire non niaise sur les difficultés de donner vie à ses exigences artistiques et l'influence qu'un alter ego quelqu'un qui vous aime peut avoir. L'explication sur le jazz ses origines est forte. Ça m'a rappelé un jeune temps où un homme dans la rue m'avait accosté en me demandant si j'aimais le jazz ? mais l'homme en question n'avait que le goût de la formule et  pas la passion de quelque forme d'Art...
http://www.telerama.fr/cinema/films/la-la-land,502704.php
Damien Chazelle est un jeune réalisateur une espèce d'antidote aux chamboulements qui n'accoucheraient plus d'espoir...
http://www.telerama.fr/cinema/damien-chazelle-il-y-a-quelque-chose-de-rugueux-dans-le-monde-de-la-la-land,152944.php
Mon festival au cinéma Chaplin St Lambert : 2 films : Chacun sa vie et La La Land/Columbo  pilote 2 de la saison 1: Rançon pour un homme mort/ Expo Photo Jean-Baptiste Perrot/Théâtre Lucernaire une saison en enfer
Mon festival au cinéma Chaplin St Lambert : 2 films : Chacun sa vie et La La Land/Columbo  pilote 2 de la saison 1: Rançon pour un homme mort/ Expo Photo Jean-Baptiste Perrot/Théâtre Lucernaire une saison en enferNous regardons...Columbo Rançon pour un homme mort: Pilote 2 de la saison 1 réalisé par Richard Irving, 2 femmes une belle mère et sa belle fille extraordinaires.Mon festival au cinéma Chaplin St Lambert : 2 films : Chacun sa vie et La La Land/Columbo  pilote 2 de la saison 1: Rançon pour un homme mort/ Expo Photo Jean-Baptiste Perrot/Théâtre Lucernaire une saison en enferExposition «  I try to kill the Volcano » - Jean Baptiste Perrot - galerie Catherine et André Hug
Œuvres de Jean Baptiste Perrot
Du 9 mars au 21 avril 2017
Du mardi au samedi de 11h à 19h
Vernissage le 9 mars de 18h à 21h
Entrée libre
Galerie Catherine & André Hug 
40, rue de Seine / 2, rue de l'Échaudé
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
www.galeriehug.com
FB-GalerieHug
je vais y aller parce que j'aime cela qu'une erreur devienne style artistique qu'un bug ouvre une porte à nos clichés du visuel...http://www.artistikrezo.com/2017032324519/actualites/art/exposition-i-try-to-kill-the-volcano-jean-baptiste-perrot-galerie-catherine-et-andre-hug.html
Mon festival au cinéma Chaplin St Lambert : 2 films : Chacun sa vie et La La Land/Columbo  pilote 2 de la saison 1: Rançon pour un homme mort/ Expo Photo Jean-Baptiste Perrot/Théâtre Lucernaire une saison en enfer
http://www.webtheatre.fr/Une-saison-en-enfer-d-Arthur

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nathpass 990 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte