Magazine Culture

Charles Bukowski – Les plus forts des étranges

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Charles Bukowski – Les plus forts des étrangesvous ne les verrez pas souvent
car où est la foule
ils
ne sont pas.

ces gens bizarres, pas
nombreux
mais d’eux
proviennent
les rares
bons tableaux
les rares
bonnes symphonies
les rares
bons livres
et autres
œuvres.

et des
meilleurs des
étranges
peut-être
rien.

ils sont
leurs propres
tableaux
leurs propres
livres
leur propre
musique
leur propre œuvre.

*

you don’t see them often
for wherever the crowd is
they
are not.

these odd ones, not
many
but from them
come
the few
good paintings
the few
good symphonies
the few
good books
and other
works.

and from the
best of the
strange ones
perhaps
nothing.

they are
their own
paintings
their own
books
their own
music
their own
work.

***

Charles Bukowski (16 août 1920, Andernach, Allemagne – 9 mars 1994, Los Angeles, Californie, États-Unis)Extrait du poème « Les plus forts des étranges » in Le ragoût du septuagénaire (Éditions Grasset, 1997) – Traduit de l’américain par Michel Lederer – Septuagenarian Stew: Stories & Poems (Black Sparrow Books, Santa Rosa, 1990)



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 10706 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines