Magazine Emarketing

La réinvention de Microsoft grâce au growth mindset

Publié le 03 avril 2017 par Marketingcommunity @marketing_cmnty

La réinvention de Microsoft grâce au growth mindset

Qu'est ce que le growth mindset ? C'est un état d'esprit caractérisé notamment par l'apprentissage de ses erreurs et la prise de risques. Appliqué à l'entreprise, il permet d'innover voire de se réinventer. Exemple avec Microsoft.

Le terme de growth mindset est désormais largement employé aux États-Unis et il est d'ailleurs difficilement traduisible. Carol Dweck a publié en 2006 Changer d'état d'esprit : Une nouvelle psychologie de la réussite, dans lequel elle explique que certains pensent que leurs réussites sont basées sur une capacité innée ; ils sont considérés comme ayant une théorie de l'intelligence fixe d'où le terme de fixed mindset. D'autres pensent que leurs réussites sont basées sur le labeur et l'apprentissage, " de développement " ou " incrémentale ", à savoir growth mindset.

Les individus ne sont pas nécessairement conscients de leur propre état d'esprit, mais ce dernier peut être déduit de leur comportement. C'est particulièrement évident dans leur réaction à l'échec. Les individus à l'état d'esprit fixe craignent l'échec car il constitue une affirmation négative par rapport à leurs capacités de base, alors que les individus avec un état d'esprit de développement ne se soucient pas tant de l'échec car ils prennent conscience que leur performance peut être améliorée. Dweck soutient que l'état d'esprit de développement permet de vivre une vie moins stressante et plus accomplie. Au niveau professionnel, les individus avec une théorie " de développement " sont plus susceptibles de continuer à travailler dur en dépit des revers.

La réinvention de Microsoft

À son arrivée aux commandes de Microsoft, le nouveau CEO, Satya Nadella, a mis beaucoup d'emphase sur le growth mindset. Ce nouvel état d'esprit a changé la manière de développer les produits et est en phase de changer la manière de les commercialiser. Ce principe repose sur 4 grands piliers de comportements :

  1. Apprentissage continu. Passer d'une attitude de sachant à celle d'apprenant.
  2. Ouverture aux idées. Passer d'un comportement basé sur son expertise propre avec peu d'interactions à celui de la recherche perpétuelle d'idées ou d'avis.
  3. Prise de risques. Ne plus viser de faire tout juste du premier coup (sur des approches donc très balisées) mais prendre des risques en expérimentant, en acceptant l'échec et en l'utilisant pour s'améliorer.
  4. Recherche du challenge. Ne pas être obnubilé par le succès (et donc rester dans une zone de confort) mais rechercher l'innovation et faire bouger les statu quo.

Ces grands principes sont particulièrement parlants au regard de l'histoire de Microsoft. Dans les années 1990, l'entreprise vit une période de rêve :

  • financièrement, tout va pour le mieux avec un cours en bourse qui caracole en tête ;
  • Microsoft imprime sa marque sur la technologie. La majorité des innovations de l'époque marquent profondément l'informatique et permettent la généralisation des applications ;
  • l'entreprise se retrouve dans une situation de monopole sur l'ensemble de la planète.

En revanche, la première décennie des années 2000 est désastreuse car Microsoft a peu anticipé les différents tournants majeurs, à savoir le Web et le mobile. Une interview de 2007 de Steve Balmer, à l'époque PDG de Microsoft, réalisée au même moment que la keynotes de Jobs pour la sortir de l'iPhone est à ce titre emblématique. Balmer plaisante autour de la sortie de l'iPhone et met en avant 3 points qui sont pour lui des " killer concerns " :

  1. L'iPhone est trop cher (un rapport de 1 à 4 ou 5).
  2. L'iPhone n'a pas de clavier.
  3. Apple n'a pas l'habitude du marché des téléphones (et des circuits de diffusion).

Balmer ne perçoit pas que la clé même du succès est l'offre d'un monde applicatif sur un terminal mobile où le clavier devient secondaire. Steve Balmer est pleinement dans un fixed mindset en s'accrochant à ce qui a fait le succès de Microsoft sans se demander si le monde n'est pas en train d'évoluer.

Depuis quelques années, Microsoft a pris conscience de ses faiblesses (notamment sur l'état d'esprit) et a lancé un grand chantier de transformation, en rupture avec ses habitudes, comme en témoigne l'exemple du navigateur internet.

Au début des années Internet, Microsoft est le leader des navigateurs (Explorer) avec une position unique puisque l'OS Windows équipe une grande majorité des postes, ce qui facilité la mise en place initiale d'Explorer. Mais plusieurs événements se produisent. Des concurrents développent des produits plus performants (Thunderbird, Opera, etc.). Apple regagne des parts de marché par rapport aux PCs. Et surtout, Google arrive avec Android et le navigateur Chrome. En quelques années, Explorer perd des millions d'utilisateurs sans pouvoir enrayer cette chute.

La réinvention de Microsoft grâce au growth mindset

Le plus intéressant de l'histoire est la réponse de Microsoft avec Microsoft Edge comme nouveau navigateur Web conçu en 2015 pour remplacer Internet Explorer. Ce produit est clairement le résultat du growth mindset. Une équipe, non issue de l'équipe historique du navigateur, avec des profils divers (un designer, un doctorant sur les usages domestiques, des ingénieurs pour le code), décide de relever un challenge : redevenir le meilleur navigateur du monde en se soustrayant des contraintes de Microsoft (le silo par produits, les parts de marché restantes d'Explorer, etc.). Encore plus fondamentalement, l'équipe a touché du doigt ce qui était vraiment important en 2015 : contrairement à Internet Explorer, Edge est une application universelle, c'est-à-dire qu'elle fonctionne sur PC, tablette et smartphone. L'application est complètement ouverte sur les technologies dites concurrentes. L'assistant vocal Cortana est intégré au navigateur, ce qui préfigure l'avenir et une plus grande interaction avec les robots. Le changement est radical quand on sait qu'en 2014, il y avait encore 2 équipes distinctes pour les téléphones et les PCs !Edge est donc conçu pour l'usage de l'Internet des prochaines années, intégrant l'intelligence artificielle, la réalité augmentée et la mobilité extrême.

Extrait de :

La réinvention de Microsoft grâce au growth mindset

Vendre à l'ère digitale
Améliorer sa performance commerciale dans la nouvelle économie
Collection : Commercial/Relation client, Dunod
Parution : février 2017
Enguerran Astre
Voir la fiche détaillée du livre


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marketingcommunity 4694 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte