Magazine Sport

Paris, Lyon et la LFP en pleine embrouille suite aux dégradations du Parc OL !

Publié le 04 avril 2017 par Gab @parischampions

Le Paris Saint-Germain et Monaco se sont affrontés samedi soir au Parc OL en finale de la coupe de la ligue. Victorieux 4 buts à 1, le PSG a très nettement dominé son adversaire du soir. Cependant, la fête a été freinée par les dégradations du stade, avec notamment des sièges arrachés du côté des parisiens, tout de suite accusés.

Les deux clubs ont réagi lundi par communiqués interposés : nouvelle polémique, et c'est parole contre parole ! Le club lyonnais, propriétaire de l'enceinte, a accusé sans mâcher ses mots le PSG :

Les opérateurs de vidéosurveillance ont identifié des individus fautifs dès les premiers incidents puis ont transmis immédiatement les images aux responsables sécurité de la LFP et surtout aux représentants du PSG présents du PC Manifestation. "

Le communiqué va même plus loin en taclant le club parisien :

Bien qu' ayant été sensibilisées, les équipes de surveillance du PSG, pour des raisons inconnues des équipes du Parc OL, n'ont demandé aucune interpellation pendant et après le match alors même que les images étaient très explicites, permettant l'identification des auteurs."

Accusé de coupable par l'OL, le club de la capitale n'a pas manqué de riposter par communiqué ce lundi soir dans la soirée :

Nous rappelons qu'on a proposé aux organisateurs et aux autorités présentes lors du match d'appréhender en tribune les auteurs d'actes répréhensibles qui auraient été identifiés par les opérateurs de vidéosurveillance du stade afin de les remettre aux forces de police comme cela se fait au Parc des Princes. Il n'a pas été donné suite à la demande du club car les autorités présentes ont estimé insuffisants les éléments de preuve fournis par la vidéosurveillance. Il a également été jugé que les risques pour le reste du public seraient trop élevés en cas d'intervention en tribune."

Le PSG a décidé porté plainte contre X.
Les caméras ont filmé des supporteurs "fiers" de leurs exploits entrain de prendre des selfies aux côtés des dégradations. Celles-ci dévoilent aussi des images violentes, où certains ont utilisé des fumigènes pour saccager les fauteuils.

Ce jeudi, la commission de discipline ouvrira une instruction.
Suite à sa demande, le club de la capitale, aura accès à la totalité des images.
Quant à lui, le Collectif Ultras Paris avait déjà publié un communiqué au lendemain du match pour démentir toute accusation. D'une position légitime, ils assurent d'exclure du CUP les éventuels membres identifiés comme auteurs de dégradations, tout en repoussant toute responsabilité collective.

Le club de la capitale et ses supporters mettent donc en avant le manque d'organisation en remettant la faute sur la ligue, tandis que cette dernière et le club de Lyon n'ont aucun doute quant à la responsabilité du PSG dans ces dégradations !

A suivre !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gab Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine