Magazine Finances

FOMO au travail : la peur de rater quelque chose

Publié le 13 avril 2017 par Questions Capitales

Vous avez des tas de projets, de choses à faire et de rendez-vous. Par crainte de rater une opportunité ? Dans ce cas, vous souffrez de FOMO professionnelle : the Fear of Missing Out.

Fear of Missing Out ? Ce n’est pas quelque chose pour les jeunes qui ne veulent pas rater un événement branché pour le vivre avec leurs amis ? Et pour le partager ensuite sur les médias sociaux ? Non, cela existe aussi dans le monde du travail. Vous n’obtenez pas de mise à jour et vous sentez exclu ? Vous devez choisir entre deux projets et vous avez peur de miser sur le mauvais ? Encore en vitesse adapter mon profil LinkedIn ?

Apprenez à vous connaître
Il n’est plus possible d’imaginer notre vie professionnelle sans les réseaux sociaux. Mais sont-ils toujours utiles ? Recherchez quels canaux vous rapportent quelque chose. Qu’est-ce qui vous est utile et qu’est-ce qui n’est qu’une perte d’énergie ? Faites le compte pendant une semaine et notez le temps que vous consacrez à vos mails, aux réseaux ou au téléphone. Ainsi, vous apprendrez à connaître votre propre comportement au travail.

Coupez de temps à autre les avertissements
Une alerte de courriel, un avertissement d’une nouvelle ou que quelqu’un confirme vos capacités, … Chacun de ces avertissements est accompagné d’un son. Ces avertissements sont-ils stimulants ? Ou vous distraient-ils plutôt ? Ces ‘pings’ vous donnent-ils le sentiment de devoir être quelque part (même virtuellement) ? Alors, il est peut-être bon de se déconnecter temporairement d’un réseau. Coupez votre téléphone, restez déconnecté entre 10 et 12. C’est déjà un bon début.

Le long terme
Vous avez oublié à quel point il est agréable de pouvoir travailler à un projet sans être dérangé ? À quand cela remonte-t-il, que vous avez pu travailler pendant quelques heures à un projet sans ‘ping’ intempestif ou sans un collègue qui débarque à l’improviste ? Visez le long terme. Tachez de savoir où vous voulez en arriver avec ce projet. Vous ne serez pour une fois pas le premier à réagir à cette proposition after-work trop dingue ? Tant pis ! Soyez satisfait du temps que vous avez choisi vous-même. La première fois, cela semblera peut-être un peu bizarre, mais ensuite, vous ne ferez plus attention à cet avertissement manqué.

Voilà ce que vous pouvez rater !
Combien d’invitations pour une formation ou un congrès ne commencent-elles pas par ‘à ne pas rater’ ? Vous avez déjà réfléchi à quel point cela semble contraignant ? En cas d’invitation, posez-vous la question de savoir si c’est bien quelque chose pour vous. Décidez vous-même ce qui est important pour vous. Ou c’est peut-être bien quelque chose de formidable, mais le moment n’est pas bien choisi pour vous ? Il y aura bien une autre occasion comparable plus tard. Ainsi, “FoMo” deviendra bien vite “JoMo”. Parce que cela existe aussi : the Joy of Missing Out. En d’autres mots, à quel point cela peut être bien de ne pas devoir en être.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Questions Capitales 250 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine