Magazine High tech

Un ingénieur aurait assemblé son propre iPhone 6s pour 300$ US

Publié le 13 avril 2017 par _nicolas @BranchezVous
Un ingénieur aurait assemblé son propre iPhone 6s pour 300$ US

Scotty Allen a profité de son passage à Shenzhen en Chine pour visiter les comptoirs de pièces de téléphones usagés dans le but de construire son propre iPhone.

Il est possible de se procurer essentiellement n’importe quelle composante électronique en Chine : il suffit de savoir où chercher. C’est ce qu’a démontré l’ingénieur Scotty Allen dans la vidéo How I Build My Own iPhone qu’il a partagé cette semaine sur sa chaîne YouTube, Strange Parts.

Les pièces utilisées pour ce projet ont été puisées auprès de revendeurs de matériels usagés dans la région de Huaquiangbei, endroit d’ailleurs réputé pour accueillir une foule de composantes électroniques inutilisées par les diverses chaînes de montage que l’on retrouve en Chine. Allen raconte ainsi avoir recyclé tout le nécessaire pour assembler un iPhone 6s de A à Z : avec la coque, la façade, l’écran, la pile, et la carte mère.

Scotty Allen a dû se résigner à assembler un iPhone 6s, les pièces de l’iPhone 7 étant encore trop rares sur le marché des composantes usagées.

«Je n’ai jamais vraiment réfléchi à ce qui arrivait lorsque je me débarrassais d’un téléphone», explique-t-il dans la vidéo. «Je crois que beaucoup d’entre eux se retrouvent ici, désassemblés pour les pièces ou recyclés afin de redevenir de bons téléphones fonctionnels.»

Au départ, Allen souhaitait assembler un iPhone 7. Mais puisque ce téléphone est encore très récent, ses pièces se sont avérées rares sur le marché. Il a donc opté pour l’assemblage d’un iPhone 6s.

Soulignons que la réalisation de ce projet a engendré des coûts de plus de 1 000$ US. Allen précise toutefois qu’une bonne portion des pièces et outils qu’il s’est procurés étaient en fin de compte inutiles. Il estime que le coût réel de cet iPhone se situe aux alentours de 300$ US.

Alors qu’il s’est procuré un écran brisé qu’il a désassemblé et réassemblé avec de nouvelles pièces, il a dû se résigner à acheter une carte mère complète avec le capteur Touch ID; sachant que ce dernier n’aurait pas fonctionné s’il avait été jumelé à une autre carte que celle pour laquelle il a été programmé (une mesure imposée par son enclave sécurisée).

Enfin, la vidéo de 23 minutes se termine avec un iPhone 6s fonctionnel.

Bien entendu, le tout est très convaincant. Nous demeurons toutefois sceptiques face à cet exploit. Certes, Scotty Allen s’est bien rendu en Chine, visitant une douzaine de boutiques et même une école spécialisée dans la réparation de téléphones. Mais certaines disparités sèment le doute, comme le fait qu’il doit glisser son doigt sur l’écran pour le déverrouiller, alors que cette fonction n’est plus présente par défaut sous iOS 10. L’iPhone en question semble pourtant être propulsé par cette version de l’OS.

Inutile de rappeler que nous sommes en 2017, et que les fausses nouvelles, canulars et usurpations du genre sont dorénavant très communs, encore plus sur YouTube. Cette vidéo est d’ailleurs la seule que l’on retrouve sur la chaîne Strange Parts, qui cherche certainement à gagner en abonnés.

Réalité ou fiction? Faites-nous part de vos impressions ci-dessous…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


_nicolas 159485 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine