Magazine Société

Les parricides, de Sabine Dormond

Publié le 13 avril 2017 par Francisrichard
Les parricides, de Sabine Dormond

Parricide: Celui, celle qui tue son père ou sa mère, son aïeul ou son aïeule, ou quelque autre de ses ascendants. (Littré)

Les parricides, qui donnent son titre au micro-roman de Sabine Dormond, le sont bien malgré eux, au sens propre et au sens figuré, et cela fait toute une histoire...

La mère d'Emilie, la narratrice, est morte en la mettant au monde. Et pendant longtemps le fantôme de celle-ci va la hanter. Elle a en quelque sorte tué sa mère et ne s'en remet pas.

A l'école, Emilie racontait que ses parents étaient divorcés et que son père avait obtenu la garde, ce qui donnait libre cours aux hypothèses les plus farfelues de la part de ses camarades:

Elle est toxico, ta mère? En tôle? Dans un asile de fous? Ton père t'a enlevée? T'as été adoptée par un pédé? Conçue in vitro? Clonée?

A quinze ans elle a un seul rapport sexuel, avec Diego. Pour un coup tiré, c'est réussi! Car elle n'a éprouvé aucun plaisir: C'est donc ça, le sexe? Et dire qu'on en fait tout un plat!

Le coup est d'autant plus réussi que Diego a mis enceinte Emilie. Qui ne s'en apercevra que quelque temps plus tard et qui mettra au monde en l'an deux mille un garçon, Vincent.

Vincent, à quatre ans, sait déjà compter sans que personne le lui ait appris. Il fait des rapprochements improbables: son prénom ne lui a-t-il pas été donné parce qu'il est né en deux mille?

Pendant un séjour chez son grand-père, celui-ci lui montre les échecs. C'est ainsi qu'à treize ans il affronte le numéro un mondial, Magnus Carlsen, devant lequel il doit s'incliner:

Une poignée de main entérine sa défaite. À peine un serrement de mâchoires pour trahir sa déception. Ce n'est que partie remise, d'ailleurs, tôt ou tard, il les détrônera tous.

Vincent, le génie des maths de sa maman, ne la décevra pas. Il ne sera pas seulement un grand champion, mais un véritable tueur des échiquiers, que d'aucuns iront jusqu'à payer pour se faire humilier par lui...

Francis Richard

Les parricides, Sabine Dormond, 64 pages BSN Press

Livres précédents aux Éditions Mon Village:

Full sentimental et autres nouvelles (2012)

Don Quichotte sur le retour (2013)

Une case de travers (2015)

Le parfum du soupçon (2016)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Francisrichard 9752 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine