Magazine Histoire

Jésus et les "tombes blanchies"

Par Roger Garaudy A Contre-Nuit
[...] Jésus qui a chassé les vendeurs du temple à coups de fouet aux marchands et de pieds aux étalages; Jésus qui a expédié ses « frères » de chair bêtement incroyants et superficiels, en leur disant qu’il ne participerait pas à la fête à Jérusalem pour ensuite, y aller en toute discrétion; Jésus qui a dit au jeune homme dont le père vient de mourir « laisse ces morts ensevelir leurs morts, toi, viens me suivre pour avoir la vie »; Jésus qui se laissait approcher des pires prostituées, lui qui savait à quel point la société et ses vestales baigne dans toutes formes de prostitution; Jésus qui sauva la femme adultère de l’hypocrisie meurtrière des charognards de la prêtraille et de la populace en mettant prêtres et foules face à leur propre insanité; Jésus qui traitait les chefs religieux de son temps de « tombes blanchies », non, ce Jésus n’a jamais, au grand jamais, accommodé sa Vérité Spirituelle, sa Doctrine du Salut aux salissures dites convenances sociales pour plaire à des hypocrites. Les niaiseries et sensibleries des masses maniérées n’ont jamais compté pour Lui que comme infamies méprisables. [...]  >> LIRE ICI L'ARTICLE DE Camille Loty-Malebranche EN ENTIER >> Envoyer par e-mailBlogThis!Partager sur TwitterPartager sur FacebookPartager sur Pinterest Libellés : Camille Loty Malebranche, Liens d'actualités, Théologie de la libération

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Roger Garaudy A Contre-Nuit 436 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines