Magazine Culture

La sirène des Fidji, l’arnaque du cirque Barnum

Par Marine @Rmlhistoire

Vous n’êtes pas sans savoir que le XIXe siècle est marqué par l’apparition des cirques et du divertissement avec les curiosités de la nature. Femme à barbe, homme et jumeaux parasites, homme aux pinces de homard ou encore les nains et les géants. Il faut de tout pour faire un cirque et le cirque Barnum va se démarquer par sa diversité de monstres humains et autres bêtes de foire et il va en inventer quelques uns aussi…

sirène UZU

L’origine du cirque Barnum

Phineas Taylor Barnum est à l’origine du plus grand cirque présentant des curiosités, il commence à l’âge de 35 ans, il voyage accompagné de Joice Heth, une femme qu’il présente comme âgée de plus de 160 ans. Elle se déclare être la nourrice de Georges Washington. Elle raconte des histoires croustillantes sur le Président bébé et ça plaît au public. Clairement, on peut dire qu’il commence sa carrière sur une arnaque, car Joice Heth a 80 ans et il l’a achetée 1000 dollars à un planteur du Kentucky qui la trouvait trop vieille pour travailler. L’envers du décor c’est que Barnum a fait arracher toutes les dents de Joice pour faire plus véritable… Au fil de sa tournée, voyant que l’arnaque fonctionne, il augmente l’âge de la vieille dame, elle a 110 ans à Louisville, 121 ans à Cincinnati et enfin 161 ans à Philadelphie. Grâce à Joice Heth, Barnum se fait une excellente pub, il gagne beaucoup d’argent et il va rapidement investir dans des spectacles plus grands.

« Il n’y avait qu’un bras dont elle pouvait agir, le reste de son corps et principalement les jambes étaient privées de mouvements. Elle paraissait totalement aveugle, et ses yeux étaient si profondément enfoncés dans leur orbite qu’on eût dit qu’ils avaient entièrement disparu. Elle ne possédait pas une seule dent. Les doigts de ses mains étaient crochus et sans mouvements. Ses ongles avaient plusieurs pouces de long et venaient en se recourbant joindre le poignet. »Barnum.

 joicec

Finalement, il a été révélé que Joice Heth n’avait pas 160 ans, ni 110, ni 100 mais seulement 80 ans mais le public a été encore plus nombreux à vouloir assister aux différents shows de Barnum. Genre, ils aiment bien être pris pour des cons, c’est divertissant. En réalité, la mise en scène des spectacles de Barnum est telle que c’est un moment de plaisir, de détente et de rigolade, peu importe que ce soit vrai ou pas, l’idée est de s’amuser et ça marche.

La sirène des îles Fidji

En 1848, Barnum annonce une nouveauté dans son spectacle, la sirène des îles Fidji. Eh oui, pour la première fois de l’histoire, un homme a réussi à pécher une sirène et monsieur Barnum a eu la chance de pouvoir l’acheter à Calcutta. Il en a fait des affiches géantes et compte bien conquérir le monde. Malheureusement, la pauvre sirène étant morte lorsqu’on l’a sortie de l’eau, l’exhibition ne dure pas longtemps et le public ne peut pas s’attarder sur ce corps de sirène (c’est le cas de le dire!). En réalité, vous vous en doutez bien, il s’agissait d’une arnaque. Une sorte de Photoshop vintage. Il s’agissait de la queue d’un gros poisson ajustée au buste et à la tête d’un orang outan à peine arrangée. Le tout a été embaumé ensemble afin de donner un rendu pas trop vilain à la sirène des îles Fidji.

« Bien que ce fut une œuvre d’art mi-partie singe et poisson d’un mètre de long, le singe et le poisson étaient si bien rattachés l’un à l’autre et raccordés si étroitement qu’aucun œil humain n’aurait pu découvrir le point où la jonction avait été opérée. A l’aide d’un microscope on découvrait dans ces cheveux une myriade d’écailles de poisson infiniment petites. L’animal était hideux, desséché et de couleur noirâtre. Sa bouche était ouverte et ses bras tordus et repliés en l’air, ce qui lui donnait l’apparence d’être mort dans une douleur agonisante et après d’affreuses convulsions. »

sirène UZU

Le succès du cirque Barnum

C’est seulement en 1870 que Barnum crée son cirque, il a 50 ans, une réputation qui n’est plus à faire et il a du fric pour acheter du matériel (comprendre des objets et des êtres vivants). Le cirque se déplace en train et c’est toujours un moment très attendu dans les villes. Il y a trois locomotives et quatre-vingts wagons. Tout le monde se rue le long de la voie ferrée pour espérer apercevoir les animaux mais aussi et surtout les monstres humains du #freakshow. Les personnes ayant le moins d’argent se suffisent de ce spectacle à la descente du train mais nombreux sont ceux qui se serrent la ceinture pour pouvoir assister au spectacle. Plus de 10 000 tickets ont été vendus pour le premier spectacle à Boston. En 1881, le cirque fusionne avec celui du jeune entrepreneur James A. Bailey. La communication est énorme, les affiches sont placardées dans tout le pays et même en Europe où le cirque se produit en tournée. La ménagerie plaît particulièrement aux Européens, peut-être plus que les monstres humains, car ils peuvent voir des animaux encore très rares en Europe, comme Jumbo, le célèbre éléphant de Barnum qui mesure plus de 4 mètres de haut et dont l’histoire sera en partie reprise par Disney en 1941, changeant son nom en Dumbo. A la mort de Barnum, le cirque passe dans de nouvelles mains, notamment celles des frères Ringling.

En janvier 2017, après 146 ans d’activité, on apprend la fermeture définitive du cirque Ringling Bros. and Barnum & Bailey Circus prévue pour mai 2017.

jumbo1c

Si cet article t’a appris que les sirènes n’existent pas vraiment et que les gens qui font de la pub peuvent te faire croire n’importe quoi, n’hésite pas à soutenir le blog sur tipeee. Si tu as aimé les illustrations, n’hésite pas à aller voir la page facebook de l’illustrateur, UZU ! Enfin, un super livre sur les monstres humains.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marine 18564 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines