Magazine Cuisine

Primeurs 2016 : Crus Artisans

Par Afust

Parmi mes billets en retard il y a ceux consacrés aux primeurs 2016 ... depuis avril, il est plus que temps de commencer à me mettre en ordre !
J'ai déjà évoqué, ici, quelques satellites de St Emilion ainsi que les Crus Bourgeois.
Il en reste bien d'autres, dont les Crus Artisans.
Les Crus Artisans, c'était à Arsac, et il y avait une petite vingtaine de vins.
En voici quelques uns :

Primeurs 2016 : Crus ArtisansChâteau Béjac-Romélys
S & P Berrouet - St Yzans de Médoc

Nez expressif, sur un joli fruit.
Belle matière, tanins de qualité sur une fraîcheur de bon aloi.
Équilibré, friand, s'achève sur un longue finale qui se raffermit.
Joli vin.

Primeurs 2016 : Crus ArtisansChâteau Cantegric
F & S Dief - St Christoly Médoc

Belle matière. Y a du vin !
Mais à ce stade c'est l'élevage qui domine avec un empyreumatique envahissant tant au nez qu'en bouche.
Finale sévère.
Ce type d'élevage ne correspond pas au style habituel des Dief, que ce soit sur Cantegric ou le Clos Manou. A revoir quand ça se sera calmé et fondu.

Primeurs 2016 : Crus Artisans
Château Moutte Blanc
P de Bortoli - Macau

La très belle rencontre du jour !
Ce Margaux 100 % Merlot s'offre avec un très beau nez de fruits noirs mûrs et de notes florales. L'attaque en bouche est ronde et suave. Bouche charpentée, aux tanins sans aspérité. Déjà très élégant et harmonieux. Longue finale sur un boisé épicé qui indique un élevage bien géré. J'aime beaucoup.
Le Haut-Médoc est aussi un très beau vin, sans prétendre à la complexité et l'élégance du Margaux.

Château La Peyre
R Rabiller - Saint Estèphe

Dans mon passé d’œnologue conseil il m'est arrivé de travailler avec René Rabiller ... raison de plus pour goûter son vin.
"Raison de plus" car ce 2016 est son dernier vin et donc un genre de collector : le Château La Peyre a en effet récemment été vendu à B Magrez pour son Clos Sanctus Perfectus.
Joli nez sur le fruit noir, malgré un élevage à ce stade pas encore bien intégré.
La matière est belle. Joli retour aromatique sur le cassis, les notes épicées et un élevage encore marqué qui, associée à la fraîcheur du vin, mène à une finale sèche.
A revoir. Prévoir de laisser le temps à l'élevage et au vin de se mettre en place et se fondre.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Afust 2489 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines