Magazine Séries

Critiques Séries : Power. Saison 4. Episodes 4 et 5.

Publié le 27 juillet 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Power // Saison 4. Episodes 4 et 5. We’re in this Together / Don’t Thank Me.


Après trois épisodes, la saison commence enfin à aller dans une direction intéressante et différente. A la fin de « We’re in this Together », Angela fait une révélation qui change le cours de la saison et il était temps. Sauf que l’on sait aussi très bien qu’Angela n’est pas le personnage le plus malin, dans son boulot. Elle parvient enfin à enlever ses oeillères vis à vis de Ghost, ce qui est une très bonne chose dans un sens. Quand Proctor est destitué de son rôle d’avocat de Ghost, et qu’il s’agit de l’une des rares personnages capable de le défendre, difficile de ne pas être déçu. Surtout que Proctor était parfait, même s’il a été un peu silencieux depuis le début de la saison. Même s’il n’est plus l’avocat de Ghost et donc plus sur l’affaire, je doute que Proctor n’ait pas une place importante dans les prochains épisodes. C’est un personnage important, ne serait-ce que pour ce qu’il sait vis-à-vis de Tommy par exemple. Les décisions que prend ce dernier sont de plus en plus irrationnelles et étranges mine de rien. Bailey est toujours portée disparue alors qu’elle pourrait sortir Knox de ses problèmes, sauf que ce n’est pas facile de prouver que Knox a été piégé. Cependant, c’est intéressant de voir la place que Proctor a dans cet épisode car même si c’est un bon avocat et qu’il se fait mettre sur le bas côté, il reste fidèle à Ghost. A ce moment précis de Power, je pense que tout ce que fais Tommy ne peut plus me surprendre. Après tout, il a étouffé sa petite amie de sang froid donc tuer un agent fédéral devant son avocat… c’est un peu comme un enfant qui casse un jouet.

Je suis déçu que Bailey soit revenu dans Power juste pour être tué de sang froid dans la série. Surtout que son histoire aurait pu jouer un rôle essentiel dans la suite de la saison et prouver plus facilement l’innocence de Ghost. Et si Tommy tue des gens, Angela tente toujours de faire en sorte que Tasha vienne l’aider. La dynamique entre les deux femmes m’a toujours fasciné dans Power et je trouve que la série continue de très bien exploiter cet ensemble à sa façon. Surtout que les deux actrices sont parfaites. Tasha continue d’être un pion essentiel dans Power. Je pense que sans Tasha, Power ne serait plus du tout la même série alors que sans Angela, j’en suis moins sûr. Et tout cela en sachant que Tasha et Angela délivrent toujours de bons faces à faces. Qu’on l’aime ou pas (et moi je l’adore), Tasha est un personnage qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Avec seulement 4 épisodes (et le 5ème qui suit), je pense que l’on peut dire que cette saison est tout simplement brillante pour le moment. C’est une première partie menée tambour battant et tout ce que l’on pouvait espérer. Surtout que tous les personnages sont impliqués dans l’intrigue générale de la saison, ce qui n’était pas arrivé depuis le début de la série. Ce sens de la globalité permet de resserrer les liens et d’assurer au téléspectateur un spectacle à la hauteur de ses attentes.

« Don’t Thank Me » ne change pas vraiment le rythme de la saison, surtout après le cliffangher de l’épisode 4.04 où Angela fait une belle découverte. Cet épisode est de son côté le genre d’épisode qui nous laisse la mâchoire parterre. L’incarcération de Ghost prend enfin fin, ce qui est une bonne nouvelle. Après tout, cela fait presque 5 épisodes que Ghost est en prison et cela ne pouvait pas durer bien plus longtemps. Cela aurait été dommage. Surtout face au potentiel du personnage. Je ne pensais pas non plus que Power allait aller aussi rapidement en avant avec l’histoire d’Angela et donc le cliffangher. Habituellement, Power prend son temps mais ici, elle va bien plus vite ce qui est une bonne chose. La série ne perd pas de temps. Ghost est un personnage sans scrupules mine de rien et c’est aussi pour cela que je le trouve aussi fascinant. Il a beau être le héros de la série et on a beau avoir envie qu’il sorte de prison, cela ne change pas le fait qu’il a déjà tué et qu’il peut clairement encore le faire une fois dehors. Et la série continue de tuer des personnages. Je ne sais pas trop quoi en penser mais dans un sens, j’ai l’impression que tout cela ne va pas vraiment aider quelqu’un. En donnant de la place à Tommy dans cet épisode, Power parvient à nous offrir une vision légèrement différente des choses ce qui est une bonne nouvelle. Tommy reste un personnage essentiel, surtout dans cette saison alors que ses décisions ont des conséquences.

Finalement, Power continue de prendre son téléspectateur de court, et de nous offrir pas mal de bonnes surprises ici et là ce qui s’avère dans un sens plus que rassurant. J’ai hâte de voir la seconde partie de la saison maintenant que Ghost est lavé de ce crime qu’il n’a pas commis.

Note : 9/10. En bref, deux épisodes brillants dans leur utilisation des personnages et des intrigues permettant de tout lier en un seul point.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 16081 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines