Magazine Bourse

Analyse de Partners Group

Publié le 04 août 2017 par Chroom

Aujourd’hui je vais vous présenter la crème de la crème! Si je refuse d'investir le moindre centime dans les grosses banques traditionnelles telles que CS ou UBS, il existe d'autres valeurs financières extrêmement intéressantes. Partners Group en fait indéniablement partie.

Les taux d'intérêt anémiques et les risques croissants dans les marchés  obligataire et immobilier font que les investisseurs institutionnels internationaux (fonds étatiques, caisses de pension, assurances,...) sont à la recherche de PLACEMENTS ALTERNATIFS.

Cette tendance profite fortement au private equity  (capital-investissement ou dette privée), par exemple dans des domaines tels que les infrastructures ou l'immobilier non coté.

Partners Group, numéro 3 derrière les américains KKR et Blackstone, chevauche brillamment cette vague en investissant notamment dans des sociétés non cotées. Il s’agit le plus souvent de placements relativement illiquides, ce qui ne pose pas de gros problèmes étant donné que l'argent des clients institutionnels reste généralement bloqué une dizaine d'années.

Le modèle d'affaires d’une société telle que Partners Group est diamétralement opposé à celui des banques traditionnelles. Des rendements fortement lucratifs sont obtenus en étant très sélectif lors du processus de sélection des placements.

Les marges sont très élevées et Partners Group gagne beaucoup d’argent par l’intermédiaire de commissions et de participations récurrente aux bénéfices. Partners Group a également orchestré avec Capvis la mise en bourse de VAT, qui est l'IPO suisse la plus réussie de ces dernières années.

Cette profitabilité extraordinaire ressort notamment au niveau du ROE (en bleu) et de la marge bénéficiaire nette, avec des valeurs extrêmement élevées et stables (évolution de 2009 à 2016) :

Analyse de Partners Group

La croissance des bénéfices (en rouge) et des dividendes est très forte et leurs évolutions sont plus ou moins parallèles (période de 2009 à 2016) :

Analyse de Partners Group

Le taux de distribution du dividende est plutôt élevé, mais reste néanmoins relativement stable et raisonnable (évolution de 2009 à 2016) :

Analyse de Partners Group

Bien entendu, un tel succès n’est pas passé inaperçu et la valorisation de Partners Group est élevée, mais parfaitement justifiée au vu des fondamentaux et les excellentes perspective.  Cette entreprise offre une grande stabilité et une excellente visibilité, notamment grâce à des frais de gestion récurrents.

Un afflux d'argent important devrait continuer à arriver en raison notamment de l'intérêt toujours croissant pour la dette privée et le manque d'alternatives tant que les taux d'intérêt de la dette publique se maintiendront à un bas niveau.

L’action s’échange à l’heure où j’écris ces lignes à 610 fr. avec un PER 2016 de 29 et un PER 2017 estimé à 27. Sur la base de la croissance et des fondamentaux époustouflants, j’estime la valorisation actuelle correcte et un cours de 800 à 850 fr. réaliste dans les 12 à 24 mois.

Analyse de Partners Group


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Chroom 345 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte