Magazine France

Marseille... Ca évoque quoi pour vous ?

Publié le 13 août 2017 par Pascalcanterbury

Je sais ce que vous allez penser, trois billets consécutifs sur la Une du 18 juillet de Mediapart, vous allez vous dire que j'ai un petit problème avec Mediapart. Vous aurez raison. Même si cette fois, il ne s'agit pas vraiment de la Une, mais plutôt de la page d'accueil du journal de ce fameux 18 juillet. Un peu plus bas donc, on nous a concocté un délicieux encadré spécial Marseille. Hum...

Marseille... Ca évoque quoi pour vous ?

Cliquez sur le titre de la et vous découvrirez ce titre en majuscules et en rouge (roulements de tambour) MARSEILLE RONGÉE PAR LES TRAFICS DE STUPÉFIANTS . Respirez un grand coup, avant la plongée dans les cités de Marseille.

Marseille... Ca évoque quoi pour vous ?

Suivez le guide - On a un peu le sentiment que Mediapart nous fait le coup des banlieues à la sauce délinquance façon grands reportages sur TF1. En tout cas la titraille est redoutable : morts violentes, hall d'immeuble, trafics, stupéfiants, réseau de deal, économie parallèle, case prison, bon vous voyez le topo, il manque juste l'épicerie tapie dans l'ombre.

Marseille égale Mélenchon

En tous cas depuis les législatives, quand je vois Marseille, je pense Mélenchon, et il est hautement probable que l'intérêt soudain et exclusif pour cette belle ville de France est quelque chose à voir avec notre tout nouveau tout beau député. Est-ce qu'ils surveillent Marseille comme à l'époque d'avant, ils surveillaient les villes FN ? Avant, car ils ne font rien de semblable avec la députée du FN.

Bref, Mediapart fait une fixette sur Marseille, et c'est Louise Fessard, le Bernard de la Villardière de Mediapart qui s'y colle, c'est un peu compulsif et anxiogène. Eloignez les enfants.

1. Lutte contre le cannabis: une amende pour ne rien changer | 12 juillet 2017

Le gouvernement, pour punir la consommation de cannabis, veut remplacer la peine de prison par une contravention. Cette réforme, qui a pour but de désengorger les services de justice et de police, risque de n'avoir aucun effet sur le trafic lui-même. Début de notre série sur les cités de Marseille rongées par les trafics.

2. La police marseillaise en échec dans la lutte contre les stupéfiants | ‎14 juillet 2017

Depuis 2012, la police marseillaise a déployé d'énormes moyens pour contrer les trafics meurtriers dans les cités. Les interpellations sont en forte hausse, les règlements de comptes aussi. Et les dealers se réinstallent systématiquement. " Tant qu'il y aura de la demande, il y aura de l'offre et les réseaux se réorganiseront ", reconnaît un policier des Stups.

3. Trafics dans les cités: ceux qui s'en sortent | 15 juillet 2017

Comment entre-t-on dans un réseau de vente de stupéfiants ? Et surtout, comment en sort-on ? Deux jeunes Marseillais, passés par la case prison, racontent.

4. Les habitants seuls face au traumatisme des morts violentes | 16 juillet 2017

En octobre 2015, trois jeunes, dont deux de 15 ans, étaient tués par balles dans un hall d'immeuble marseillais. Affaire versée dans la catégorie " règlements de comptes entre malfaiteurs ", au grand dam de leurs familles, qui estiment que l'État n'a pas su les protéger.

5. Une copropriété minée par le trafic | ‎17 juillet 2017

C'est une copropriété pauvre parmi tant d'autres, dans le nord de Marseille. L'arrivée d'un réseau de deal mine depuis 2014 la vie de ses occupants. Une habitante raconte.


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazines