Magazine Environnement

Cultivez des légumes perpétuels !

Par Gilles24 @osmosebio

Nous n'y pensons pas toujours (je tiens d'ailleurs ici à remercier Brigitte pour cette suggestion d'article)... et pourtant il existe de nombreux légumes perpétuels.

Les légumes perpétuels sont des légumes pouvant rester en place plusieurs années... Le terme de "perpétuel" peut sembler toutefois quelque peu abusif, puisque la production faiblira au bout de quelques années... mais on peu alors la renouveler assez facilement (on entre alors bien là dans cette notion de "perpétuel").

Mais voyons cela de plus prêt.

Quelques légumes perpétuels à cultiver chez vous

On distingue :

Les vivaces

Ce sont qui sont des plantes repoussant d'année en année et résistent en général aussi bien aux gelées qu'à la sécheresse.

On trouve ainsi, parmi les plus connus :

  • l'artichaut, se plaisant dans un sol bien drainé, produira bien pendant 3 ou 4 ans. On divise et repique des œilletons (dans un nouvel endroit) pour renouveler la production.
  • l'ail des ours, affectionnant particulièrement les sols frais, lourds et riches en humus (donc une bonne solution si vous avez du mal à cultiver de l'ail "annuel" dans un sol argileux). Renouvelez la plantation, tous les 4 ou 5 ans, par division de touffes ou plantation de bulbilles
  • le poireau perpétuel, qui s'adapte à tous types de sol et reste productif pendant de nombreuses années. Lorsqu'elle s'épuisera, on renouvellera la plantation par division de touffes
  • les choux perpétuels, appréciant les sols riches et frais, mais bien drainés, et productifs pendant au moins 5 ans
  • l'oignon rocambole, qui préférera une terre légère, mais fraîche. Plantation à renouveler tous les 4-5 ans par division de touffes ou re-plantation de bulbilles. Tout se consomme dans l'oignon rocambole : des bulbes souterrains (mais laissez-en en place...) aux bulbes aériens (et oui...), en passant par la tige !
  • le chénopode bon-henri, affectionnant les sols frais, riches et profonds. Attention : il se ressème spontanément très facilement...
  • la rhubarbe, elle aussi mieux adaptée au sol riches, profonds et frais, restera productive pendant plus de 10 ans. Elle est renouvelable facilement par simple division de touffes.

Citons encore la livèche (ou céleri-perpétuel), l'oseille-épinard, la ache des montagnes, le chervis ou encore la raiponce....

Les tubercules ou les bulbes

Ce ne sont pas à proprement parler des légumes perpétuels... mais il suffit de laisser quelques tubercules dans le sol pour qu'ils le deviennent.

Je pense ici aux topinambours, aux crosne ou encore aux poires de terre, et même aux pommes de terre !

De même, je n'hésite pas à laisser toujours quelques gousses d'ail (classique, pas des ours) dans le sol au moment de la récolte. Ainsi, je bénéficie chaque année, de récoltes d'ail frais de façon précoce...

Certaines plantes annuelles ou bisannuelles

Ce ne sont pas là encore de véritables légumes perpétuels. Mais, pour peu que nous les laissions grainer, et se ressemer tout seul, ils peuvent entrer eux- aussi dans cette catégorie.

Nous parlons ici de plantes comme les blettes, l'arroche ou encore le tétragone... voire même les salades, les tomates, les choux... Bref, de nombreux légumes sont capables de se ressemer tout seul. Mais l'entretien peut alors devenir assez compliqué à gérer.

Quels sont les avantages des légumes perpétuels ?

Les légumes perpétuels présentent un avantage indéniable : pas besoin de semer, repiquer ou planter tous les ans !

Vous récoltez et cela repousse tout seul...

Vous pourrez facilement multiplier les plants de légumes vivaces, simplement en divisant les touffes.

Bref, vous créez ainsi un potager (presque) autonome !

Quelles sont les exigences des légumes perpétuels ?

Nous l'avons vu, le travail du jardinier est grandement simplifié.

Mais ce n'est pas pour autant qu'il faille négliger les légumes perpétuels... En effet, restant en place de longues années, ils vont puiser une quantité importante d'éléments nutritifs dans les sol. Vous allez donc devoir choyer votre terre en y apportant régulièrement des matières organiques : apports de compost et paillage seront donc bienvenus.

Par ailleurs, un légume perpétuel va, par définition, rester un moment dans votre potager. Il conviendra donc de lui trouver un emplacement ne dérangeant pas le reste du travail au potager. Cela pourra être en bordure ou par exemple en créant une zone "jardin perpétuel" dans votre potager.

Je vous recommande également de renouveler vos plantations, lorsqu'elles commencent à moins produire (5 à 10 ans selon les espèces). Pour la plupart des légumes vivaces, vous diviserez simplement les touffes, que vous repiquerez ailleurs...

Où trouver des légumes perpétuels ?

Commencez par chercher dans votre jardin. Vous aurez peut-être la chance d'y dénicher de l'ail des ours ou du poireau perpétuel.

Renseignez-vous auprès de vos voisins... visitez leurs jardins (avec leur autorisation bien entendu !)

Pensez également aux sites de trocs de graines.

Enfin, certains semenciers proposent quelques variétés de légumes perpétuels :

La Ferme de Sainte Marthe proposent ainsi des plants de légumes perpétuels. Vous y trouverez également des précisions sur le mode de culture de chacun des légumes proposés. Les plants y sont certes coûteux, mais vous savez maintenant que vous pourrez ensuite les multiplier facilement...

Nous nous sommes intéressé ici aux légumes, mais de nombreuses plantes aromatiques sont perpétuels. Ainsi thym, origan, sarriette, sauge, menthe... vont pouvoir rester en place de nombreuses années.

Et vous-même, cultivez-vous des légumes perpétuels ? Lesquels ? Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gilles24 25479 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines