Magazine Poésie

Gérard Bayo – Une heure en paradis

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Gérard Bayo – Une heure en paradisQuand on est vivant

on s’éveille
la nuit, on reste
les yeux ouverts : sans rien
à décrire
rien à vouloir décrire
au bord du visage

heures de longues randonnées
dans des sentiers
inextricablement familiers

parmi tout
le délaissé, les yeux ouverts

comme
d’un mort
et les ruisseaux de safran
derrière le mur éclairent
daignent de nouveau éclairer
les dédales
de la banlieue.

***

Gérard Bayo (né en 1936 à Bordeaux)Déjà l’aube d’un été (Editions Saint-Germain-des-Prés, 1984)



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 10706 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines