Magazine Culture

Critique Ciné : Barry Seal - American Traffic (2017)

Publié le 03 octobre 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Barry Seal : American Traffic // De Doug Liman. Avec Tom Cruise, Domhnall Gleeson et Sarah Wright.


Barry Seal est avant tout un film inspiré d’une histoire vraie. C’est Gary Spinelli (Piégés) qui s’est alors chargé d’adapter cette histoire qui avait fait grand bruit dans les années 80 sous le règne de Ronald Reagan aux Etats-Unis. L’idée est plutôt bonne et délivre alors un film correct, mené derrière la caméra par Doug Liman (Edge of Tomorrow, La mémoire dans la peau), qui semble à l’aise avec toute cette aventure plutôt séduisante dans son ensemble. Disons que Barry Seal sait rythmer son aventure sans jamais nous ennuyer, aidée par un Tom Cruise en pleine forme. Ce dernier semble avoir eu un rôle d’antihéros taillé sur mesure, comme il fallait pour lui. Bien évidemment, Tom Cruise n’est pas le seul point intéressant de Barry Seal, mais il permet au film de réellement surprendre. C’est alors que nous avons ici un truc pile poil construit autour de la personnalité de l’acteur et de ses mimiques. Doug Liman tente alors de faire en sorte que le bougre n’en fasse pas des caisses grâce à une mise en scène qui équilibre alors ses scènes de haute voltige. Pour le meilleur bien entendu. Tout cela se transforme rapidement en tragicomédie, très drôle, plus dramatique sur d’autres, terriblement amorale mais qui dans ses scènes les plus survitaminées sait faire palpiter un spectateur qui en redemande.

L'histoire vraie de Barry Seal, un pilote arnaqueur recruté de manière inattendue par la CIA afin de mener à bien l'une des plus grosses opérations secrètes de l'histoire des Etats-Unis.

Doug Liman se donne à fond pour rendre le tout efficace et plaisant. Les images s’enchaînent, qu’elles soient sur terre ou bien dans le ciel, tout est millimétré pour que le rythme ne tombe pas. C’est d’ailleurs l’une des choses les plus intéressantes de Barry Seal, car Doug Liman aime la vitesse et va parfois trop vite. Du coup, certains personnages secondaires n’ont pas suffisamment le temps d’être présentés aux spectateurs. Ou alors l’oublie par moment d’émotion qui laisse place alors à de la comédie tragique efficace certes, mais qui aurait mérité peut-être une demi mesure. S’il y a donc des points faibles dans Barry Seal, ils sont rapidement compensés par le reste. On sort de ce film réjouit. On ne reste pas sur notre fin, sans compter que certaines scènes donnent alors quelques frissons et permettent de créer une histoire que je ne connaissais pas du tout et qui nous est portée à l’écran. Cela permet de faire revenir sur le devant de la scène toutes ces histoires. Barry Seal commence comme un biopic, le reste jusqu’au bout, mais assume également son côté divertissant jusqu’au bout ce qui permet de ne jamais gâcher le plaisir d’un spectateur qui savait ce qu’il venait chercher et l’a eu.

Note : 7/10. En bref, un divertissant biopic efficace.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 16081 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte