Magazine Culture

Life On Mars US [Pilot Pre-Air]

Publié le 06 juillet 2008 par Lulla

07 juillet 2008

Life On Mars US [Pilot Pre-Air]

18938416

dnesblog3starsmq2B

Life On Mars va-t-elle réussir à me réconcilier avec les séries policières ? Pas sûr ... Le détective Sam Tyler enquête sur la disparition de plusieurs jeunes filles. Il est persuadé d'avoir trouvé le coupable et pourtant, celui-ci semble posséder un alibi en bêton. Il envoie alors sa co-équipière et accessoirement petite-amie, Maya Robertson, au domicile de l'homme afin de trouver de nouvelles preuves. Elle n'en reviendra pas. Elle aussi a disparu. Complêtement perturbé en apprenant la nouvelle, Sam a un accident de voiture. Choqué mais en bon étât, il sort de sa voiture et là, il se fait violemment renverser. Il écoutait alors le tube de David Bowie, Life On Mars. Voilà pourquoi ce titre pour la série ! Quand il se réveille, Life On Mars passe toujours mais plus dans son iPod. Elle passe dans un vieux poste autoradio d'une voiture à l'allure préhistorique. Autour de lui, rien n'est plus comme avant. Ou plutôt si : tout est redevenu comme avant ! Il a été propulsé, on ne sait comment, dans les années 7o. Plus précisemment dans l'année 1972. Tout de suite, le détective George Randall vient à sa rencontre et il apprend ainsi qu'il est la nouvelle recrue de la police de Los Angeles. La première enquête qu'on lui confie est celle de la disparition d'une jeune fille, dans la même rue où Maya a disparu 35 ans plus tard. Il ne peut pas s'agir du même tueur puisqu'il aurait seulement 4 ans en 1972 ! Sam comprend donc que ce voyage dans le temps va lui permettre de retrouver Maya.

Il n'y a pas à dire, ça c'est un pitch original ! En réalité, Life On Mars est une série anglaise de la BBC à la base. Elle a duré le temps de 2 saisons et de 16 épisodes. David E.Kelley, le papa d'Ally McBeal, de The Practice, de Chicago Hope ou encore de Picket Fences (toutes des bijoux !), a adoré la série au point d'en acheter les droits pour en faire une version américaine. Il s'est alors tourné vers ABC, avec qui il était déjà en contrat pour Boston Legal, afin de développer le projet. Le pilot que j'ai vu et dont je parle ici est le pilot de David E.Kelley. Il n'a pas plu à ABC, le producteur a donc été ejecté et la série se fera maintenant sans lui. Est-ce une bonne ou une mauvaise chose ? A priori, j'aurai dis que c'était dommageable mais après avoir vu le pilot, peut-être que c'est pas plus mal comme ça. On ne retrouve absolument pas la patte du célèbre producteur. Sa patte, c'est la dramédie. Life On Mars n'a rien de dramédique. Je cherche encore l'humour dans cet épisode. Est-ce mauvais pour autant ? Non ! Déjà, le choix de Jason O'Mara pour interpréter le héros est très judicieux. Il est convaincant dans son rôle, il a ce qu'il faut de charisme. J'ai toujours pensé qu'il méritait mieux que de discrets seconds rôles (Grey's Anatomy, Men In Trees ...) Sa nouvelle co-équipière, interprétée par Rachelle Lefevre, autre habituée des seconds rôles (What About Brian), est pas mal non plus dans son genre. C'est la seule femme de LAPD à l'époque, ce qui fait d'elle un personnage très singulier et forcément attachant (elle doit se battre à longueur de temps contre le sexisme). Un autre personnage est intéressant : le chef de la police. C'est un dur à cuire qui n'hésite pas à tabasser Sam deux minutes après l'avoir rencontré ! L'atmosphère des seventies semble assez bien retranscrite, sans en faire trop. Les décors ne sont pas encore extraordinaires, les effets spéciaux non plus mais c'est normal, c'est un pre-air.

Là où le bas blesse, c'est que finalement, l'originalité de la série passe rapidement à la trappe pour devenir un cop-show plus classique, comme il y en a tant (et trop). Même si l'enquête de Sam est un peu particulière puisque liée à sa petite-amie disparue, elle ressemble à beaucoup d'autres. Je ne suis pas expert en la matière mais il me semble que les enquêtes de Lily Rush dans Cold Case ou encore celles du FBI dans Without a trace sont bien plus passionnantes et rythmées. Là, franchement, on s'ennuie sec pendant les 2o dernières minutes du pilot. Alors bien-sûr, n'aimant pas cela à la base, je suis sûrement mal placé pour faire des comparaisons. Je pense même que les drogués de séries policières pourraient y trouver leur compte, avec justement quelque chose qui sort un peu de l'ordinaire sans être non plus trop éloigné de ce qu'ils aiment. En attendant, tout le pilot a été re-tourné avec une nouvelle équipe. Les acteurs principaux ne changent pas mais quelques uns vont venir muscler le tout (notamment Michael Imperioli des Soprano). Est-ce que cela sera suffisant pour booster une série déjà perdue d'avance (diffusion dans la case maudite du jeudi à 22h) ?

vlcsnap_273911

Posté par LullabyBoy à 00:06 - Pilot Reviews - Commentaires [2] - Rétroliens [0] - Permalien [#]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Lulla 52 votes Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte