Magazine Journal intime

Potion

Par Lephauste
Elle s'approcha en silence, se pencha entre le bord du bureau et la chaise  où j'étais  assis  et m'avala d'un trait de  plume comme une potion amère, d'un seul trait de plume où la verve de mon acrimonie se déversa en un lourd accent translucide; Je séchais devant trois mots sans suite et j'avoue que la pression de ses lèvres me fit lâcher la plume et que m'arc boutant, un gémissement déversé dans sa chevelure, je froissais la feuille lumineuse et me laissais aller hors du langage, à sa langue si fine à décider de mes explosions de joie. Puis toute ma poésie se porta à ses hanches que j'empoignais en l'ouvrant de quelques plis lustrés. Elle posa son front dans le creux de mon épaule et toute entière fit de mes trois mots une orgie de syllabes débridées...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lephauste 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte