Magazine Informatique

Iphone 3G : ses 10 défauts majeurs

Publié le 23 juillet 2008 par Tonymontana

iphone 3g

1. Absence de clavier
L’écran tactile est sans conteste le plus réussi du marché, mais il aura toujours du mal à convaincre d’emblée les habitués des claviers classiques. Un temps d’adaptation est en effet nécessaire. S’ils succombent au nouvel iPhone, certains nouveaux utilisateurs préfèreront lui connecter un clavier Bluetooth pliable ou autre.

2. Résolution de l’appareil photo numérique

2.0 mégapixels n’est pas vraiment la pointe actuellement pour les appareils photo intégrés, qui atteignent 8 mégapixels. Sans aller jusque-là, on aurait pu espérer trois mégapixels, et un objectif de meilleure qualité.

Les défauts majeurs sont cependant l’absence de flash, rendant impossible la prise de photos de nuit ou en faible lumière.

3. Pas de fonction copier-coller
Tout le monde est désormais accoutumé à la fonction “copier-coller”. L’absence de cette fonctionnalité est vraiment handicapante à chaque instant, particulièrement pour la saisie des URL. Apple réfléchirait à la question selon certaines sources.

4. Pas de fonction modem
A l’heure de l’avènement des mini ordinateurs portables à bas coût et du travail mobile, le nouvel iPhone loupe le coche, en n’offrant pas de fonction modem. (très simple à faire, notamment via Bluetooth)

5. Pas de support des MMS
La saisie de texte pour envoyer des SMS ou MMS n’est pas aisée. Malgré le pouvoir de séduction indéniable de l’iPhone, de nombreux amateurs de SMS lui préfèrent des smartphones au clavier classique.

La saisie des SMS y gagnerait aussi en confort si l’on pouvait utiliser le clavier virtuel étendu, accessible en tournant l’iPhone. Mais étrangement, ce n’est possible que pour la navigation sur le web.

L’iPhone 3G mérite aussi une mauvaise note pour l’impossibilité d’envoyer des MMS.

6. Vidéos, en lecture seule
Malgré son bel écran, l’iPhone permet uniquement de lire des vidéos, mais pas d’en enregistrer, alors que les sites de vidéo communautaire sont en plein essor.

7. Batterie difficilement accessible
La batterie ne peut être retirée que par Apple, nécessitant l’expédition de l’iPhone et donc des frais. Ce serait pourtant utile de disposer d’une batterie auxiliaire lorsque la principale faiblit, en plein visionnage d’une vidéo par exemple.

8. Pas de formule d’abonnement prépayé
A l’heure où nous écrivons ces lignes, l’opérateur de téléphonie mobile Orange ne propose pas de forfait d’entrée de gamme avec l’iPhone 3G. Ainsi, si il est tout de même possible d’acquérir le smartphone avec une formule prépayée, le prix du combiné s’avère tout simplement dissuasif. Plus gênant, les abonnements téléphoniques “simples” ne permettent pas d’exploiter la fonction 3G du nouvel iPhone.

9. Pas de client VoIP intégré
Sur le premier iPhone, il était possible de passer des appels en VoIP, mais au prix de réglages fastidieux, en utilisant un client distant présent sur un PC. Apple doit donc comprendre que le public attend la VoIP.

10. Plus de couleurs et de stockage

L’iPhone (8 Go) est noir, et aucune autre couleur n’est proposée, sauf le blanc pour le modèle 16 Go. Apple nous avait pourtant habitué aux couleurs acidulées avec ses Mac de bureau, ses portables et même son iPod. S’agira-t-il d’une des bonnes nouvelles que Steve Jobs annoncera aux prochains salons Apple MacWorld ?
Annoncera-t-il comme pour l’iPod Touch un modèle d’iPhone 32 Go ?

source : businessmobile.fr


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tonymontana 1268 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog