Magazine Beaux Arts

1931, immigration et colonialisme

Par Detoursdesmondes
300
1931, les étrangers au temps de l'Exposition coloniale est présentée à la Cité Nationale de l'Histoire de l'Immigration jusqu'au 5 octobre 2008.
Un musée dont on a peu l'occasion de parler... Hier encore, lorsque j'y suis allée, la majorité du public était composée de mamans et jeunes enfants fascinés par une visite de l'aquarium.
Ce n'est pas nouveau me direz-vous, c'était déjà ainsi au temps du MAAO !
Colo600De plus, la problématique soulevée par cette exposition est difficile.
Il n'est pas question de l'exposition coloniale en elle-même, ni d'exotisme! Il s'agit de montrer l'ambiguïté d'une France qui, à l'époque, est à la tête d'un empire colonial dont elle est fière. “C'est avec 769 000 hommes que la France assure la paix et les bienfaits de sa civilisation à ses 60 millions d'indigènes” annonce une légende édifiante de l'affiche où la France rayonne sur ses colonies !
France_coloniale300
Car c'est aussi une France qui a besoin de main-d'oeuvre pour ses usines. Il s'agit donc de rendre compte d'un phénomène d'immigration important autour des années 30 ; et paradoxalement dans le même temps, des phénomènes d'expulsions, nombreuses sur fond de crise économique de 29, d'une politisation croissante des militants français, étrangers, coloniaux.
Goncharova260 La date de 1931 à laquelle se tenait, à la Porte Dorée, l'exposition coloniale dont l'affiche promettait de faire le tour du monde en un jour, cristallise une certaine fascination pour l'Autre (Spectacles exotiques, art nègre...) mais aussi des sentiments racistes, xénophobes, antisémites qui se répandent alors.
L'exposition d'aujourd'hui tente de rendre compte de la complexité de cette période avec de nombreux témoignages du quotidien (Paperasseries, conditions de naturalisation, parcours de certaines familles, précarité...).
Une page d'histoire qui interroge de manière évidente notre actualité.
Photos de l'auteur sur le site de l'exposition.
Photo 1 : Détail d'une photographie Enfant attendant leur départ pour la Pologne en wagons spéciaux suite à l‘évacuation de leur parents de la mine de Leforest 11/08/1934. © Agence Keystone/Eyedea.
Photo 2 : Affiche éditée par les Parti communiste, région Marseille, 1931. Archives nationale d'Outre-mer.
Photo 3 : Affiche.
Photo 4 : Merde 10000%, Nathalie Gontcharova, 1932, @ CNAM.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Detoursdesmondes 6805 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte