Magazine Politique

Madame Sandra Pupatello en visite officielle à Paris

Publié le 23 juillet 2008 par Alex Ruben

Madame Sandra Pupatello, Ministre du Développement Economique et du Commerce de l’Ontario,

en visite officielle à Paris, les 9 et 10 juillet 2008.

Madame Sandra Pupatello, Ministre du Développement Economique et du Commerce de l’Ontario, était en visite officielle à Paris, les 9 et 10 juillet 2008.

A cette occasion, elle a tenu à faire passer 3 messages clés :

-
 Les solides relations entre la France et l’Ontario

-
 L’engagement envers l’Union Européenne

-
 Les avantages économiques offerts par l’Ontario

De solides relations entre la France et l’Ontario

La France et l’Ontario partagent de solides relations culturelles et commerciales.

L’Ontario compte aujourd’hui plus d’un demi millions de francophones.

Le français est parlé au sein de notre Assemblée législative.

Et tous nos services gouvernementaux – notamment nos sites web, sont offerts en français.

Nos relations culturelles contribuent également à de solides relations économiques.

L’année dernière, l’Ontario a attiré des investissements de capitaux français totalisant près de 500 millions d’euros (735 millions de dollars).

L’Ontario est le cœur économique du Canada, représentant environ 40% du PIB du Canada en 2007.

Le PIB de l’Ontario s’est établi à environ 396 milliards d’euros (582 milliards de dollars).

En fait, l’économie de l’Ontario est plus forte que celle de plusieurs pays d’Europe, notamment la Belgique, la Grèce, la Suède, l’Autriche, et la Suisse.

On compte déjà plus de 65 sociétés françaises implantées en Ontario qui emploient plus de 15 000 personnes, parmi lesquelles :

-
 Alcatel-Lucent

-
 Faurecia Automotive Seating (une filiale de Peugeot Citroën)

-
 Messier Dowty (une filiale de SAFRAN)

L’année dernière, le commerce bilatéral entre la France et l’Ontario a atteint plus de 2 milliards d’euros, soit un peu plus de 3 milliards de dollars.

L’engagement envers l’Union Européenne

Le mois dernier, l’Ontario et le Québec ont tenu une réunion commune de leur Cabinet – une première dans l’histoire – et c’est lors de cette réunion que nous avons signé une déclaration conjointe visant à resserrer les liens économiques avec l’Union Européenne.

Et nous avons conseillé vivement d’entamer les négociations entre le Canada et l’Union Européenne au sein d’un partenariat économique moderne.

"J’assisterai, courant juillet, avec l’Honorable Raymond Bachand, Ministre québécois du Développement Économique, de l’Innovation et de l’Exportation, et Peter Mandelson, Commissaire au Commerce Extérieur de l’Union Européenne, à la réunion dans le cadre du forum sur le commerce Canada-Europe (FORCCE), pour discuter des relations commerciales actuelles entre le Canada et l’Union Européenne."

C’est grâce à ses investissements dans la productivité, et dans l’innovation, que la France est devenue la sixième puissance économique mondiale ainsi qu’un chef de file moderne et progressiste au sein de l‘Union Européenne.

L’Ontario a le même engagement en matière d’innovation.

Nombreuses sont les possibilités de partenariats et d’investissements dans des domaines où la France et l’Ontario partagent les mêmes forces, notamment :

-
 Le secteur de l’automobile ;

-
 Le secteur de la fabrication de pointe ;

-
 L’aérospatial ;

-
 Les technologies de l’information et des communications ;

-
 Les services financiers ;

-
 Et la biopharmaceutique

Et c’est la raison pour laquelle nous poursuivons activement cet engagement avec la France et l’Union européenne.

Les avantages économiques offerts par l’Ontario

Voici juste quelques exemples qui prouvent que nous sommes un chef de file en Amérique du Nord autant sur le plan de l’économie du savoir que de la fabrication de pointe.

Toronto et ses communautés avoisinantes accueillent le troisième secteur de la télévision, du film et des médias numériques en Amérique du Nord.

Le secteur ontarien des technologies de l’information et des communications devance d’importants centres de technologie américains, comme Boston et Washington, et rivalise avec des centres mondiaux d’avant-garde comme San Francisco et New York.

Plus de 12 millions de personnes dans le monde comptent sur leur BlackBerry qui est conçu et fabriqué en Ontario par la compagnie Research in Motion (RIM).

Nous sommes à l’avant-garde de la recherche internationale. En faite, l’Ontario est le centre administratif mondial du Consortium international sur le génome du cancer : un projet qui va accélérer la recherche des causes et des contrôles des différents types de cancer.

Le Centre MaRS, qui se trouve au cœur du quartier de la découverte à Toronto, aide à mettre sur le marché des produits innovants, comme le gant de réanimation cardio-respiratoire de la société Atreo Medical.

L’Ontario est l’endroit par excellence pour la commercialisation des ces innovations.

Le gouvernement de l’Ontario offre plusieurs programmes de crédit d’impôt qui appuient la commercialisation :

-
 Un nouveau Fonds de capital-risque de 205 millions de dollars établi en partenariat avec le secteur privé.

-
 Une exemption d’impôt sur les sociétés pour une durée de 10 ans, pour les entreprises qui commercialisent des recherches et des innovations élaborées par les universités canadiennes ou les instituts de recherche.

-
 Et afin de stimuler des partenariats entre l’industrie et les chercheurs, nous offrons un crédit d’impôt remboursable aux sociétés qui font des recherches scientifiques en Ontario.

Notre Fonds pour les emplois dans les secteurs émergents est une stratégie d’un montant de 1,15 milliard de dollars, environ 780 millions d’euros, qui vise à faire de l’Ontario le meilleur endroit au monde pour concevoir et fabriquer des produits destinés à l’économie verte.

Le Fonds pour les emplois dans les secteurs émergents appuie le développement des secteurs clés à forte croissance – des domaines où la province de l’Ontario est déjà un chef de file – ou bien placée pour le devenir.

Et il permet de nous associer à des entreprises – en proposant des subventions pouvant aller jusqu’à 15% des coûts de projet admissibles, aux sociétés qui souhaitent investir 25 millions de dollars, soit près de 17 millions d’euros, ou souhaitent créer ou maintenir au moins 100 emplois pendant une période de 5 ans.

Sanofi Pasteur a été la première compagnie à bénéficier d’un financement dans le cadre de ce programme. Le gouvernement de l’Ontario a octroyé 13,9 millions de dollars pour contribuer au projet d’expansion de 101,5 millions de dollars de Sanofi Pasteur qui comprend, notamment, la construction d’un nouveau centre de recherche pour améliorer les vaccins existants et commercialiser de nouveaux produits.

L’Ontario est non seulement le poumon économique du Canada, mais c’est également un milieu propice à l’émergence d’idées « brillantes ».

Autres avantages non négligeables proposés par l’Ontario :

-
 Des taux d’imposition compétitifs pour les particuliers et les sociétés (notamment un taux d’imposition des sociétés manufacturières inférieur à celui de nos principaux concurrents, le Michigan, l’État de New York, l’Illinois, l’Ohio, et la Pennsylvanie).

-
 Un système universel de soins de santé de qualité et novateur faisant baisser les coûts des employeurs – Selon une étude menée par MMK Consulting, les coûts défrayés par les employeurs pour les soins de santé en Ontario sont inférieurs de 50% aux coûts moyens aux États-Unis.

-
 Une main-d’œuvre instruite, qualifiée, et diversifiée. En fait, 59% de notre main-d’œuvre ont suivi des études postsecondaires, un taux nettement supérieur à celui de l’ensemble des pays industrialisés du monde.

-
 Et nous proposons un accès exceptionnel au marché nord-américain qui compte 440 millions de consommateurs.

Tous ces avantages ont contribué à faire de la France la quatrième plus importante source d’investissements de capitaux étrangers en Ontario l’année dernière.

Last but least, le Centre de Marketing, qui vise à renforcer les relations économiques entre la France et l’Ontario, a été inauguré officiellement à Paris, le 10 juillet et c’est Monsieur Stefan Mazareanu qui en prend la direction.

Ce Centre s’inscrit dans un réseau stratégique mondial de 10 Centres de marketing de l’Ontario à l’étranger.

Les objectifs de ce Centre sont précis :

-
 Créer de nouveaux débouchés dans la région ;

-
 Inciter les entreprises de l’Ontario à élargir leurs horizons et à examiner les possibilités de partenariats et d’exportations offertes ici ;

-
 Et encourager la France à investir dans notre province.

Selon nous, l’Ontario est le point d’entrée idéal pour les sociétés françaises souhaitant avoir accès au marché nord-américains et nous savons que la France est le pays par excellence pour les compagnies de l’Ontario désirant accéder au marché européen.

Contact presse :

IRIS CONSEIL Christine Arnal Tél : 00 33 (1) 45 44 04 21 Fax : 00 33 (1) 45 44 18 14 E-mail : c.arnal@iris-conseil.net & Site : http://www.iris-conseil.net


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • [VIDEO] : Croque Madame ...

    Assia El Hannouni, quadruple médaillée en athlétisme aux Jeux paralympiques, dénonce le «manque de soutien» du gouvernement et du Président aux membres de... Lire la suite

    Par  Torapamavoa Torapamavoa Nicolas
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • «SVP», madame Bachelot : camembert !

    “SVP” est bien entendu à double détente : pour “S’il vous plait” - je suis plutôt polie en règle générale mais je puis et sais être parfois fort mal embouchée ! Lire la suite

    Par  Kamizole
    HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Sandra Backlund, some next level knit

    Un titre pareil, j'étais obligé d'exploiter, comprendra qui pourra. Ca, c'est expliqué. Venons-en donc à Sandra, qui n'est pas une artiste au sens premier.... Lire la suite

    Par  R0udy
    A CLASSER
  • Madame, Monsieur,

    Diplomé de l’école de Gestion et de Commerce de la Roche sur Yon en marketing et commerialisation, je suis à la recherche d’un emploi dans une agence... Lire la suite

    Par  Rolandcrepeau
    A CLASSER
  • Quand Monsieur Croque invite Madame….

    Quand Monsieur Croque invite Madame….

    P’tit Chef nous a préparé entre la douche et ses devoirs…. Pour 4 Croques Monsieur : - 8 tranches de pain de mie - 25/30 cl de béchamel - 4 tranche de jambon -... Lire la suite

    Par  Monique
    CÔTÉ FEMMES, CUISINE, RECETTES
  • Sandra

    Sandra

    est svelteles oreilles percées d’anneauxplus qu’à une maquerelleelle fait penser à une gente demoiselleavec sa robelongue elle fait tout avec excèsse... Lire la suite

    Par  Zorglub
    CULTURE, LIVRES
  • Madame, Monsieur,

    Madame, Monsieur,

    Fin de cette intermède bidon pour laisser la place à un truc tout aussi bidon...Comme je vous l'ai dit dans mes posts précédents, je suis débordée depuis... Lire la suite

    Par  Maroual
    CÔTÉ FEMMES

A propos de l’auteur


Alex Ruben 162 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine