Magazine Cinéma

Lake Tahoe

Par Luc24

La critique  

Lake Tahoe

Un film doux et contemplatif

Juan (Diego Catano) doit faire réparer sa voiture. Pour cela il rencontre un vieux mécanicien qui le prend d’abord pour un voleur avant de l’inviter chez lui. Juan se rend compte de la solitude du vieil homme qui vit seul avec son gros chien. Ne parvenant toujours pas à faire démarrer sa voiture, Juan se rend dans un petit magasin de proximité. Il y fait la rencontre d’une jeune fille (Daniela Valentine), mère célibataire, et d’un jeune mécanicien passionné par les arts martiaux. Le temps d’une journée ensoleillée, le jeune homme va découvrir ces personnalités légèrement marginalisées , leur quotidien, et tenter de faire face à ses propres tracas. En effet, Juan a appris que son père était  mort…

Lake Tahoe est le type même du petit film inoffensif qui avec beaucoup de subtilité et de douceur évoque des sujets sensibles et universels. Truffée de plans fixes assez sublimes, cette petite œuvre estivale en provenance du Mexique ne manque pas de charme formel. On plane volontiers en suivant les petites aventures simplettes de Juan. Les passages avec la jeune fille du magasin sont particulièrement réussis avec leurs enivrants fondus. Alors , certes, le film est loin d’être une révolution, il est même amputé d’un certain problème de rythme. Mais sa belle mise en scène, le côté absurde de certaines situations et ses jeunes interprètes sont autant d’invitations à s’abandonner dans ce projet au final sans prétention. Film de sensations , précieux, Lake Tahoe comblera les cinéphiles et amateurs d’un cinéma assez contemplatif.


Tu dois activer le JavaScript pour afficher cette vidéo. &
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Eden Lake

    Eden Lake

    Entre le film d’horreur et la science fiction, Eden Lake est le premier film réalisé par James Watkins. Le scénario est planté sur les bords d’un lac, situé loi... Lire la suite

    Par  Actucinoche
    CINÉMA, CULTURE, HORREUR
  • [Critique] Eden Lake

    [Critique] Eden Lake

    Eden Lake est un survival Anglais à petit budget qui touche rapidement le spectateur grâce à un scénario crédible très proche d’un fait divers sordide. La bonn... Lire la suite

    Par  Damonx
    CINÉMA, CULTURE, HORREUR
  • Eden Lake

    Eden Lake

    L'histoire Jenny est maîtresse d'école. Son petit ami et elle quittent Londres pour passer un week-end romantique au bord d'un lac. Lire la suite

    Par  Ffred
    CINÉMA, CULTURE, HORREUR
  • Eden lake

    Le survival est un genre ô combien difficile, qui demande notamment de l’endurance, du style et de la suite dans les idées. Comme Les proies il y a quelques... Lire la suite

    Par  Rob Gordon
    CINÉMA, CULTURE, HORREUR
  • Emerson, Lake & Palmer: Tarkus (1971)

    "William Neal was an art student and he actually popped by Advision Studios when we were recording Tarkus and before we had a name for the music that I'd... Lire la suite

    Par  Are You Experienced?
    CONSO, CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK
  • Henry Miller/O Lake of Light

    « Poésie d'un jour (Pour faire défiler les poésies jour après jour, cliquer sur les flèches de navigation) Ph., G.AdC à Sevasty Koutsaftis O LAKE OF LIGHT... Lire la suite

    Par  Angèle Paoli
    CULTURE, LIVRES
  • Giant compass on a dry lake bed

    Edward Airforce Base, CaliforniaEdward Airforce Base, CaliforniaImpressionnant!Impressionnant!Sources: Deputy Dog, Google map, Lire la suite

    Par  Aadb
    BEAUX ARTS, CULTURE, EXPOS & MUSÉES

A propos de l’auteur


Luc24 78 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines