Magazine Culture

Anthologie permanente : Nicolas Pesquès

Par Florence Trocmé

III
Deux empires enchevêtrés : dehors, celui des images
en face, qu’il féconde et qui le fouille, l’autre
cet enchevêtrement est d’un seul corps
qui veut greffer, franchir
qui veut ouvrir les jambes
langue qui s’abat sur des élancements de terre
...
tout se jette en avant : le feu des yeux, le front et la fracture
dans le plan de l’image il y a la rayure de l’éclair
la profondeur de la pierre
la mémoire n’arrose qu’un instant
le paysage ne dure pas
la colline est une centrifugeuse de phrases courtes
dont la coloration revient en boucle
avec l’insistance d’une douleur
au cœur du solénoïde
écrire ne précipite que des bouchons de lumière
la pluie d’éclats est sans issue

questionner encore, sans ressassement
sans retourner la forme verbale contre elle-même
ni se taire
ni écrire en charriant tout cela
...
sur-violence qui veut m’imposer la colline
jaune monstrueux qui veut m’affaiblir,
briser ma cohésion
qui veut m’unifier en m’injectant de la force démembrante
corps inaccessible qui ne demande qu’à l’être
qui jette du désir dans les couleurs
comme si la visualité allait résoudre la présence

Nicolas Pesquès, La Face nord de Juliau, cinq, André Dimanche éditeur, 2008, pp. 111 et 126
Fiche et disponibilité du livre dans le réseau Place des Libraires

III
À l’origine il n’y a que l’immédiateté
une source continu d’oubli
mais cela se passe de nous
...
ultérieurement une sensation procèdera d’une abstraction
et en même temps le découpage du mot investit la pente
de l’un à l’autre, on croit à un jeu de main
dont l’expression garderait le secret
mais ce secret ne lui appartient pas
à la fin, jaune sacrificiel me saute aux yeux
le corps a gagné

Nicolas Pesquès, La Face nord de Juliau, six, André Dimanche éditeur, 2008, p. 73
Fiche et disponibilité du livre dans le réseau Place des Libraires

Bio-bibliographie de Nicolas Pesquès

index de Poezibao
Revenir à la Une de Poezibao
Sur simple demande à f.trocme@poezibao.com,
→ Recevez chaque jour de la semaine "l'anthologie permanente" dans votre boîte aux lettres électronique
ou
→ Recevez le samedi la lettre d’information, avec les principales parutions de la semaine sur le site (les abonnés à l’anthologie reçoivent automatiquement cette lettre)
• Merci de préciser "abonnement à l’anthologie" ou "abonnement à la lettre seule


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Anthologie permanente : Alain Malherbe

    La vie sur Mars (extraits) (…) IV Il se disait « nostalgique de la culture universelle » O. Mandelstam. Mais restriction faut comprendre les coteaux de... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Tadeusz Rozewicz

    Ma poésie elle n’explique rien elle n’éclaire rien elle ne renonce à rien elle n’embrasse pas tout elle ne satisfait aucune attente elle ne crée par de règles... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Roger Lahu

    Matinée d’armes à NolweNN cerné d’une jacasserie d’oiseaux matutinalement lancés en plein ciel et en grande conversation je me tiens coi au centre d’un monde... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Hugo Ball

    Je recommande de lire la présentation de Hugo Ball faite sur le site par Jean-Pierre Bobillot pour mieux comprendre ces extraits. Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Franco Fortini

    Les arbres Les arbres semblent identiques que je vois par la fenêtre. Mais ce n’est pas vrai. L’un très grand se brisa et aujourd’hui nous avons oublié quelle... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Antoine Emaz

    Après la note de lecture que Valérie Rouzeau a consacrée au tout dernier livre d’Antoine Émaz, Peau (Tarabuste, 2008), extraits de ce livre. Lie, 4 (25.07. Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Edmond Dune

    Trente secondes de la vie d’un homme Le temps de saisir dans son œil Le chat l’oiseau la rose l’abeille Et le regard perdu d’une fille de rue Le temps de... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 13853 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines