Magazine Culture

Héloïse d'Ormesson: "mon père n'est jamais intervenu dans ma carrière"

Par Lise Marie Jaillant

L'éditrice Héloïse d'Ormesson voudrait que le mot "népotisme" ne soit jamais prononcé à son sujet:

"J'ai mené ma « carrière » par mon propre travail, et non grâce à mon père, qui n'est jamais intervenu dans mon parcours professionnel, ni chez Laffont, ni chez Flammarion, ni quand j'ai rejoint le groupe Gallimard."

Bah voyons! A croire que le nom de famille et le carnet d'adresses de papa n'ont servi à rien. Héloïse d'Ormesson est d'ailleurs la première à reconnaître que son nom est une marque:

"La maison devait s'appeler H2O. Et puis notre ami Alain Carrière, le mari de l'éditrice Anne Carrière, nous a conseillé de ne pas nous priver du nom de d'Ormesson, de sa notoriété. Nous avons suivi ce conseil. J'ai pris conscience qu'un nom peut être aussi une marque, et qu'il me fallait assumer dans ma vie professionnelle cette « part d'Ormesson » qui me complexait au début."

Et bien sûr, elle a sûrement rencontré Alain Carrière par hasard, avant qu'il devienne un ami. Rien à voir avec un quelconque réseau!

J'ai bien peur que le mot "népotisme" soit parfaitement adapté à Héloïse. Plutôt que prétendre avoir surpassé le complexe de la "fille de", mieux vaudrait assumer: oui, je dois ma carrière à papa, il a même renfloué les caisses avec Odeur du temps...

Sce de l'image: le Figaro, 21/07/08


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lise Marie Jaillant 301 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines