Magazine Europe

C'est un peu cour

Publié le 24 juillet 2008 par Cyrilboyer


Dans la liste des fournisseurs de la cour de Belgique, on trouve des couturiers, des grossistes en peintures et revêtements, des spécialistes de la déco, des magasins de bijoux, de fleurs et de vêtements, un boucher charcutier ("Au Cochon d'Or", ça pète), un antiquaire (comme s'ils n'avaient déjà pas assez de commodes Louis XVI), les étains de Huy et la cristallerie du Val Saint Lambert (pour faire joli sur les commodes), Belgacom (parce que le prince Philippe envoie aussi des SMS à sa chérie pour lui demander si elle peut penser à ramener du cramique en allant chercher ses 8 gamins à la crèche), Shell, Mercedes, Toyota et BMW (les carrosses c'est un peu dangereux sur le ring de Bruxelles), les biscuits Delacre, la brasserie Maes (pas de chance, ici on boit de la bière pas du champagne, représentativité nationale oblige), le maroquinier Delvaux (le Hermès belge), les chocolatiers Galler, Mary, Neuhaus, Wittamer et Godiva (mais aucun dentiste), des restaurants et traiteurs, une droguerie, un pressing, un jardinier, un serrurier, Philips, Sony, Seiko, Canon et Nikon, un organisateur de stages linguistiques pour bien apprendre les langues du royaume, un imprimeur... mais aussi : un magasin de machines à coudre, un fabriquant de bougies, un autre de détergents et produits ménagers, une société de sécurité, la SPRL franco-belge du caoutchouc et du plastique industriel (je n'ose imaginer qui a besoin d'équipements sur mesure dans la famille), un salon de coiffure, une crèmerie, un disquaire et une librairie.
Bref, tout ce qui laisse à penser qu'on vit à peu près normalement, même avec une couronne sur la tête.
Au Luxembourg, pas facile de trouver une telle liste, rassemblant tous les fournisseurs de notre souverain. Ma petite recherche personnelle a donné : les tapis Hertz, la maroquinerie du passage, les pâtissiers et traiteurs Oberweis et Namur, les crémants Bernard Massard, les brasseries Diekirch et Simon, les matelas Stoll (ceux qui, par ironie sans doute, sont installés en face de la maternité), l'entreprise de construction Kühn, l'équipementier Soclair, des bijoutiers et des magasins de vêtements (en gros, ceux du centre-ville).
Pas de déo, ni fruits ni légumes, pas de télé, pas de papier toilette, pas de jouet pour les enfants, pas de coiffeur, pas de fleurs, pas de PlayStation, pas de voiture (mais le Grand-Duc roule en Mercedes, impossible de la louper, c'est comme dans la BD XIII, il a la plaque numéro 1, avec une grosse couronne dessinée dessus).
Ce qui permet de déduire que :

  • soit la famille grand ducale passe ses soirées alanguie sur des matelas et des piles de coussin à siroter des bières et des mousseux en mangeant des choux à la crème. Ce qui serait tout de même assez étonnant.
  • soit nos souverains font leurs courses chez Cactus. Rien de tel pour collectionner les timbres et avoir le plaisir de boire une petite mousse une fois le caddie rempli.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cyrilboyer 15 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog