Magazine Science

Cosmico Quantique

Publié le 25 juillet 2008 par Galuel
Voici un problème général qui fait suite à mes posts antérieurs et qui résume l'ensemble des notions que j'ai tenté d'aborder.
1) On peut imaginer un observateur continûment accéléré. En effet pour casser le problème de l'énergie infinie nécessaire à l'accélération d'une masse donnée, la solution consiste à avoir un observateur dont la masse dimininue au fur et à mesure de son accélération, jusqu'à devenir lui même un rayonnement électro magnétique sans masse. On peut très bien imaginer qu'un tel observateur puisse se concevoir, si on admet qu'un rayonnement peut contenir une information et que cette information puisse changer au cours du temps en fonction des interférences rencontrées.
2) Si on passe le point 1), alors partant de notre référentiel terrestre, un tel observateur qui accélère, voit régulièrement les distances relativistes du repère initial devenir de plus en plus petite. (contraction des longueurs).
3) Cela signifie que pour un tel observateur il se passe pour le référentiel de base un changement d'échelle. Un changement d'échelle tel, qu'au bout d'un moment tout objet spatialement limité du référentiel de base, prend les apparences de particules, puis, passe en dessous de la barrière de planck.
4) Mieux. Etant donné une quantité d'énergie suffisante, et délimitée spatialement = "X" dans le référentiel de départ, la contraction des longueurs finira par faire apparaître "X" comme un trou noir.
Question : Quelle apparence a la galaxie pour un observateur luminique ou quasi luminique passant à côté (ou à travers pourquoi pas) en fonction de sa vitesse relative ? Un trou noir, un atome, un rayonnement, ou une planète ?
Qu'en déduire ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Mesure quantique et saisie

    Il me semble désormais comme certain que la notion de mesure en mécanique quantique est exactement la même que la "saisie" décrite par Siddharta. Lire la suite

    Par  Galuel
    SCIENCE, SCIENCE & VIE
  • Hubble Quantique ?

    Considérons la magnifique expérience du pile ou face quantique.Laissons tomber l'interprétation quantique, et tentons une approche à variables non locales. Lire la suite

    Par  Galuel
    SCIENCE, SCIENCE & VIE
  • Hubble Quantique bis...

    L'analyse des phénomènes à grande échelle nous conduit à postuler deux types de forces qui s'opposent. D'une part la gravité, ou courbure de l'espace temps qui... Lire la suite

    Par  Galuel
    SCIENCE, SCIENCE & VIE
  • Tout est quantique

    Parmi les abus de langage des promoteurs de diverses pseudo-sciences, le terme quantique a la cote. Il semble qu’ajouter cet adjectif à côté de n’importe... Lire la suite

    Par  Raymond Viger
    CULTURE, LIVRES, SCIENCE, SCIENCE & VIE
  • [Video] Alexandre Astier et la physique quantique

    Alexandre Astier - La Physique Quantiqueenvoyé par flaytan Lire la suite

    Par  Gouttedescience
    SCIENCE, SCIENCE & VIE
  • La physique quantique pour les nuls

    La physique quantique ca parait compliquée quand on y pense, mais en fait il suffit d’une vidéo bien expliquée (et sous titré en français ca fait pas de mal)... Lire la suite

    Par  Plusdebuzz
    HUMOUR, INSOLITE, VIDEOS
  • L’informatique quantique est en chemin

    Décidément, c’est la journée du phosphore. Quel point commun y’a t-il entre l’informatique et le phosphore me direz vous ? C’est que l’informatique quantique... Lire la suite

    Par  Jpsforever
    A CLASSER

A propos de l’auteur


Galuel 1946 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte