Magazine Culture

Au ou Hinenao, l'amour et ses nuances aux îles Marquises

Par Teaki

P1030921_2Chaque jour, je picore quelques mots dans le lexique marquisien de Monseigneur Le Cléach, l'évêque des Marquises, qui connaissait si bien mon grand-père Repoï, m'a baptisée Teaki Hua Meama, Celle qui attend la lune ou La lune dans le ciel fidèle, ainsi que mes enfants Hokaoteii, le pilier du peuple et Kena, le petit oiseau de la mer.

Quand je trouve des mots intéressants, j'appelle ma mère, je vérifie mon accent, ma façon de chanter les syllabes, de scander les voyelles. Si ma mère me comprend, j'ai gagné une belle journée. Aujourd'hui, c'était « Au » (Aou allongé, sensuel comme un baiser), l'amour durable et « Hinenao » (Intense et suave), l'amour passager.

Quelle belle langue celle qui nuance l'amour !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Teaki 165 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte