Magazine Cuisine

Vignes d’antan

Par Oenotheque

Janine Niepce & Bernard Clavel : Les vendanges.

L’époque n’est pas lointaine où l’ensemble des travaux de la vigne se faisaient à la main, avec tout au plus l’aide d’un cheval pour les labours. La mécanisation a considérablement facilité la tâche. Et même si aujourd’hui de nombreux vignerons se tournent à nouveau vers des méthodes plus traditionnelles, de la taille au pressoir, leurs travaux sont malgré tout bien plus aisés que ceux de leurs ainés. Janine Niepce au Leica et Bernard Clavel à la plume ont cosigné un livre leur rendant un juste hommage. Sans fausse nostalgie, mais tel un témoignage précieux, tant le monde qu’ils nous décrivent a changé en l’espace d’une poignée de décennies.

Bernard Clavel a toujours su dépeindre avec talent et empathie la vie des gens modestes. Il s’est ici souvenu de son adolescence, où la guerre l’avait conduit à travailler chez des vignerons du Revermont. Epoque, climat et travaux bien rudes, mais adoucis par le cœur de ses compagnons. Car si le jeune homme a pu souffrir de la dureté du labeur, il a aussi su s’émerveiller des richesses que fournit la vigne à celui qui sait la comprendre. Et il fait ainsi revivre entre ses lignes toute l’atmosphère des joies et des craintes qui formaient alors le quotidien des gens de la vigne.

La très riche iconographie en noir et blanc est signée Janine Niepce, photographe humaniste qui nous a malheureusement quittés l’année dernière. Elle officiait depuis plus de cinquante ans à l’agence Rapho, en compagnie notamment d’Edouard Boubat, Robert Doisneau, Willy Ronis, ou encore Sabine Weiss (qui expose actuellement aux Rencontres de Photographie d'Arles). Janine Niepce était non seulement issue d’une famille où l’on a inventé la photographie, mais aussi d’une lignée de quatre siècles de vignerons. C’est donc avec une compréhension quasi-instinctive de leurs gestes et de leurs attitudes qu’elle a fixé ces hommes et ces femmes de la terre. Lors de leurs travaux dont la pénibilité ne suffit pas à étouffer leur joie de vivre, et bien entendu lors de leurs fêtes. De ces images, pourtant prises sur plusieurs décennies, entre les années 40 et les années 80, se dégage ainsi une grande unité. C’est aussi cela, la marque d’un grand photographe.

Vignes d’antan

Les vendanges. Janine Niepce & Bernard Clavel. 96 pages. Editions Hoëbeke. 2000.

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Oenotheque 733 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines